Aller au contenu principal
Emanuel et Daniela Steiner, les fondateurs de Felfel, sont à la tête d’une quarantaine d’employés. © DR

Les frigos connectés de Felfel permettent aux employés de manger plus sainement

Chapeau

S’attaquer à la malbouffe au travail, c’est le créneau dans lequel Felfel s’est engouffrée. Le concept de cette start-up zurichoise créée en 2014 et qui vient d’ouvrir un espace de dégustation à Lausanne? Distribuer des lunchs, des snacks et des boissons grâce à un frigo installé dans les entreprises. Les menus – de 6 à 12 francs – sont sains, savoureux et locaux et chaque produit a été soigneusement sélectionné auprès de fournisseurs familiaux établis en Suisse, précise Daniela Steiner, cofondatrice avec son mari, Emanuel, un Suisso-Iranien qui s’est formé aux Etats-Unis (felfel signifie piment en farsi).

Mais qui dit start-up dit aussi technologie. Chaque employé est doté d’un badge pour ouvrir le frigo et ses consommations sont débitées sur sa carte de crédit. Les frigos étant reliés à la centrale de Zurich, Felfel dispose en temps réel des informations lui permettant leur réapprovisionnement du lendemain. «Nous avons également développé un algorithme prédictif sur les ventes, qui peuvent être influencées par des éléments comme la météo, cela afin de limiter au maximum le gaspillage alimentaire», ajoute Daniela Steiner. A ce jour, plus de 200 entreprises ont été séduites par le frigo intelligent Felfel, dont le coût n’est pas communiqué.