Aller au contenu principal
L’équipe jaune et noir fait fort sur le terrain et vise la promotion. Des questions internes subsistent. © DR

Le Stade Nyonnais court-il à la faillite?

Un ancien manager du FC Stade Nyonnais a fait une demande de mise en faillite pour une somme due. Les responsables du club sont sereins et parlent d’une volonté de nuire à leur image. Car le FC Stade Nyonnais brille cette année sur les terrains de Promotion League. L’équipe vise la montée et les dirigeants sont aux anges. Seul un nuage vient donc obscurcir ce tableau idyllique, en la personne d’un ancien manager du club (en 2015), Luis Pereira. Celui-ci accuse le club de lui devoir 300 000 francs et, selon ses déclarations faites dans le quotidien 24 heures, a demandé sa mise en faillite. Il avance même une date pour ce couperet: le 25 mai prochain.

Ces révélations font du bruit dans le microcosme économico-sportif romand, trop habitué à vivre des scandales financiers autour de ses clubs ces dernières années? Varujan Symonov, bras droit du président Vartan Sirmakes (CEO du groupe Franck Muller) et manager général du club, a répondu clairement à nos questions: «Tout va très bien, nous avons reçu un préavis favorable pour notre licence, ce qui signifie que nos finances sont saines. Ces attaques sont le fait d’une personne qui n’est restée que huit mois dans le club, le temps de se mettre tout le monde à dos. Nous n’avons reçu aucune facture de sa part, je ne vois pas un tribunal lui donner raison.» Contacté, Luis Pereira a réitéré ses griefs contre le club et nous a confirmé sa demande de faillite.