Rachetées en 2016 par la société d'investissement française Eurazeo pour 380 millions de francs, les écoles hôtelières de Glion et les Roches affichent leurs nouvelles ambitions: "Nous visons la place de leader dans le secteur de l’éducation et formation hôtelière dans les trois à cinq ans", affirme Alexia Lepage, responsable de la communication. Pour atteindre ses objectifs, le groupe Sommet Education (chapeautant les deux écoles) a entrepris depuis 2017 des investissements et d’importantes rénovations sur les campus suisses pour améliorer l’expérience et l’apprentissage des étudiants, des innovations pédagogiques et aussi recruté un bon nombre experts mondiaux et de professeurs reconnus dans leur secteur.

également interessant

L'arrivée de plusieurs collaborateurs de renom confirme cette tendance, à l'image de Dominique Toulousy, chef étoilé et Meilleur Ouvrier de France, qui tentera de décrocher une étoile Michelin pour le restaurant de l'école, une première mondiale. Chantal Wittmann, l'une des deux seules femmes "Meilleur Ouvrier de France" dans le domaine du service, dirigera la salle du restaurant ouvert au public. Tous les deux, ambassadeurs passionnés des arts culinaires et des arts de la table, ont pour ambition de faire revivre dans ce nouveau restaurant la cuisine et le service à la française, entre tradition et modernité.

Le nouveau restaurant, de style Belle Epoque et contemporain, a gardé le nom iconique de l’hôtel du début du 19ème siècle "Bellevue" et offre une des vues les plus spectaculaires sur le lac Léman, surplombant Montreux et dominant les dents du Midi. Le Bellevue, le nouveau restaurant gastronomique et d’application de l’école de management hôtelier de Glion a officiellement ouvert ses portes le 26 février 2018 pour accueillir une clientèle amatrice de gastronomie, au déjeuner et au dîner du lundi au vendredi.

Pour accompagner et souligner la finesse de la cuisine, une attention particulière a été donnée au choix des vins et des spiritueux dont la gestion et l’animation est assurée par Reza Nahaboo, Meilleur Sommelier de Suisse 2016 et Fabien Mène, 3ème finaliste du concours du Meilleur Sommelier de Suisse 2016.