Aller au contenu principal

Actualités

L'homme d'affaires Christian Constantin lancera-t-il un Matin Sport? © Keystone
Presse écrite

Médias romands: que de rumeurs!

Après la triste fin de la version print Le Matin, et en attendant de connaître le résultat final du projet de Christian Constantin en vue de lancer un magazine Le Matin Sports, de très nombreuses rumeurs animent l’été des rédactions. La première concerne les héritiers de feu l’industriel millionnaire français Yves Bontaz qui chercheraient à renforcer la présence de Mont Blanc Médias à Lausanne et à Genève par des rachats. Renseignement pris, des contacts ont bien eu lieu en 2016 et 2017, mais sans conclusion.Mont Blanc Médias discute néanmoins actuellement avec des opérateurs suisses pour distribuer sa chaîne sur les montagnes. Une autre rumeur évoque cette fois le lancement d’un nouveau magazine économique en Suisse en 2019 par une marque internationale. Impossible à vérifier. En Suisse romande, il se dit qu’Antoine Hubert (actionnaire de L’Agefi) a investi en France dans La Tribune après l’avoir fait dans Acteurs de l’économie. Contacté, l’homme d’affaires dit ne pas avoir d’intérêt dans La Tribune. Du côté de CNN Money Switzerland, la chaîne prépare un rebranding, le nom Money sera remplacé par Business. Enfin, un projet de chaîne de télévision généraliste et privée aurait été abandonné au printemps dernier.  Edouard Bolleter le Lire
Thierry Linder, associé d’Uditis à Peseux (NE) © DR

Loyco et Uditis gomment leur direction

Une utopie vouée à l’échec pour certains, une idée géniale porteuse d’avenir pour d’autres, le concept d’entreprise libérée ne laisse personne indifférent. Les deux camps pourront désormais affûter leurs arguments en observant des exemples concrets puisque deux belles PME romandes ont choisi d’abandonner le concept même de direction.D’un côté, Loyco, une société de services genevoise qui compte 90 employés, a annoncé début mai la dissolution de son comité de direction. «Les pouvoirs ont officiellement été remis aux collaborateurs, explique Christophe Barman, ex-directeur général. Ce sont des gens de terrain qui prennent les décisions, ce système simplifie grandement le flux décisionnel, ce qui est selon nous bien plus adapté au monde digital dans lequel nous évoluons.»Autre exemple du côté de Peseux dans le canton de Neuchâtel où Uditis, société informatique forte d’une quarantaine d’employés, a annoncé sa transformation pour devenir la première PME «libérante» de la région. Place à l’intelligence collective au lieu de la traditionnelle hiérarchie pyramidale. «Tout le monde collabore et se fait confiance, celui qui sait fait», se réjouit Thierry Linder, associé.«Cette réforme renforce l’agilité de l’entreprise, ce qui n’est pas possible avec un management traditionnel, et elle remet l’humain au centre du jeu. Les patrons doivent cesser d’infantiliser leurs employés et leur faire confiance.» Lire aussi notre dossier: "Être cadre ne fait plus rêver" Thierry Vial le Lire
Start-up, PME, industries: la transformation numérique concerne tous les domaines. © istockphoto

Vaud.digital, la carte de la digitalisation

Deux mois après son lancement, le site Vaud.digital suscite un bel intérêt, avec plus de 2000 visiteurs uniques et plus de 300 entités recensées. Pour rappel, la plateforme, née durant l’événement Forward, s’est donné comme mission de «cartographier» tous les acteurs de la transformation digitale basés dans le canton de Vaud: écoles, laboratoires de recherche, accélérateurs, start-up, PME et grandes entreprises. «Vaud.digital est un site dynamique et les informations concernant une entreprise peuvent être modifiées en tout temps. Les internautes peuvent aussi faire des recherches par thème. Exemple: en tapant ’réalité augmentée’, tous ceux qui travaillent dans ce domaine et qui sont répertoriés sur la plateforme seront affichés», précise Lara Rossi, chargée de communication pour Innovaud, qui appelle également toutes les entités intéressées à s’y inscrire. Parmi les conditions: que le produit ou le service repose sur une technologie innovante, qui facilite la transformation numérique des entreprises vaudoises. Pour Innovaud, l’objectif de plateforme est de créer des ponts, notamment entre les PME et les hautes écoles, au sein d’un écosystème favorisant l’innovation. A noter aussi que le canton vient également de faire peau neuve sur internet, notamment avec un nouveau portail Vaud.swiss, dédié à la promotion économique de la région.    Elisabeth Kim le Lire

Entreprises

Management

Les mirages du bonheur au travail sont renforcés par de la «cool attitude», qui agit comme autant de dérivatifs à la pénibilité du travail. © DR
Carrière

Le grand bluff du travail «à la cool»

Mehdi Atmani

Finances

Christoph Gloor, responsable adjoint de Vontobel Wealth Management et membre du Comité exécutif de Notenstein La Roche. © DR
Invité Finances

Gestion active et pluralité des médias: même combat!

Christoph Gloor, responsable adjoint de Vontobel Wealth Management et membre du Comité exécutif de Notenstein La Roche*

Loisirs