Aller au contenu principal

Actualités

Fribourg

Translait veut ouvrir une nouvelle usine avec une multinationale chinoise

L’entreprise familiale Translait basée à Corminboeuf dans le canton de Fribourg, active depuis 1953 dans le commerce et la valorisation de dérivés laitiers (babeurre, petit-lait, lait écrémé), s’apprête à s’implanter sur le site abandonné par Elanco, à Saint-Aubin. Son but, construire un centre de séchage de lactosérum (petit-lait) transformé en poudre alimentaire pour les enfants chinois. Ceci, grâce à un partenariat avec la multinationale chinoise Synutra, spécialisée dans les produits lactés pour enfants.Selon La Liberté, la nouvelle usine serait construite sur les 125 hectares de terrain rachetés par l’Etat au printemps dernier. Le conseiller d’Etat fribourgeois Olivier Curty, directeur de l’Economie et l’emploi, confirme l’information, tout comme Vincent Stucky, directeur général de Translait: «Nous sommes en train d’étudier la perspective d’une implantation à Saint-Aubin, sur le site d’Elanco. Mais nous sommes dans une phase préliminaire, rien n’est décidé.»Réparti à parts égales entre les deux entreprises associées, l’investissement devrait atteindre les 100 millions de francs et une centaine de nouveaux emplois pourrait être créée. Synutra cherche à ouvrir un site en Europe avec des garanties sur une traçabilité sans faille et de la matière première en suffisance. le Lire
Fabienne Lupo, la directrice du SIHH, va accueillir 34 nouveaux exposants. © © Fred Merz | lundi13

Le SIHH fait le plein et renforce sa sécurité

En pleine forme, le Salon international de la haute horlogerie (SIHH) va connaître des aménagements d’envergure lors de sa 28e édition du 15 au 19 janvier 2018. La croissance est de mise pour recevoir les nouveaux hôtes aux noms prestigieux comme Hermès, DeWitt, Chronométrie Ferdinand Berthoud ou Romain Gauthier. Avec ces nouveaux arrivants, les exposants seront au nombre de 34 cette année, dont 18 maisons historiques et 16 marques du Carré des Horlogers. «Le SIHH n’a pas vocation à grandir indéfiniment. Il doit s’inscrire dans une croissance maîtrisée et mesurée afin de préserver les valeurs d’excellence qui ont fait sa réputation. Il doit également répondre aux attentes des maisons exposantes et à celles de ses clients actuels et futurs», explique Fabienne Lupo, la directrice générale du SIHH. Nous lui avons posé la question des mesures prévues pour la sécurité face à la multiplication des vols organisés dans le monde de la bijouterie. Pour mémoire, le SIHH a été victime de vols astucieux et importants lors de ses deux dernières manifestations. La directrice rassure: «Je ne peux évidemment pas vous donner les détails, mais nous avons beaucoup renforcé les mesures de sécurité cette année, notamment en collaboration avec la police genevoise.» Edouard Bolleter. le Lire
Movers unloading a moving van © iStockphoto

Ca déménage chez les transporteurs romands. Qui sera le prochain à vendre ?

La société genevoise Natural Le Coultre (NLC) vient d’être vendue au groupe français André Chenue. Même si l’activité reprise concerne davantage les expositions et l’art que le déménagement pur, l’information a été citée par plusieurs médias en raison du nom du vendeur. Il s’agit en effet du marchand d’art Yves Bouvier dont les ennuis judiciaires ne cessent de faire l’actualité. Reste que NLC avait été fondée en 1859 avant d’être acquise dans les années 1980 par la famille Bouvier, puis vendue par Yves qui n’a pas d’enfants. On peut se poser la question de la destinée des autres groupes romands de déménagement, souvent séculaires. Le marché du déménagement romand a véritablement éclaté depuis plusieurs années avec l’apparition de multiples minuscules entités. Ce qui pourrait augurer un jour d’une consolidation? La société Pélichet, par exemple, a été vendue au groupe britannique AGS par la cinquième génération, soit Yann et Alexandra Borgstedt. En revanche, des entreprises comme Balestrafic, M. Ducret ou Harsch semblent pour leur part avoir des descendants à l’interne et ne pas être pressées par le temps. Elles devraient donc voir l’avenir sereinement. Qu’en est-il de celles qui n’ont pas de plan de succession et dont le marché est attaqué de toutes parts?  Edouard Bolleter. le Lire
© DR
Brèves

Opération secrète à Genève: un futur hub de la formation d’ingénieurs se prépare

Toute l’opération est encore secrète et personne n’accepte d’en parler ouvertement à Genève. Mais selon nos informations, le géant français de conseils et de formation en technologies Akka Technologies (1,12 milliard d’euros de revenus et 15 000 collaborateurs) prépare un très gros coup en Suisse romande. Il veut tout simplement devenir le premier formateur privé d’ingénieurs au monde en lançant une énorme académie à Genève (The AkkAdemy). Les ingénieurs les plus prometteurs de la planète pourront venir s’installer dans le canton durant leur formation d’élite, l’académie fournissant tous les services d’accueil et d’hospitalité, avant d’être ensuite envoyés dans les meilleures sociétés du monde. Genève deviendrait ainsi un véritable hub de la formation d’ingénieurs, ce qui ne manquera pas de la valoriser sur le plan international. Le groupe français Akka n’a pas répondu à nos questions, mais divers interlocuteurs à Genève nous permettent de dresser le plan d’attaque du géant. Celui-ci s’apprêterait à reprendre des locaux dans le luxueux immeuble d’affaires de Blandonnet. De très grandes surfaces seraient aussi recherchées dans le canton, dont des milliers de mètres carrés dévolus à la formation. (EB) le Lire

Entreprises

Outre-Atlantique, les tournois d’e-sport comme ceux de League of Legends (ici à Los Angeles) déplacent les foules! © DR, AP Images
Aux manettes

E-sport, les maîtres du Nouveau Monde

Patrick Oberli

Management

Olivier Rieder, patron d'une PME vaudoise active dans l'installation de portes industrielles, pense mettre en place du home office pour ses employés. © Stéphanie Liphardt
Home office

Télétravail: qu'en pensent les patrons?

Tiphaine Bühler

Finances

La Ville de Lausanne se distingue par une gestion équilibrée  de ses comptes. © Elenarts
Classement des communes

Lausanne en forme olympique

Pierre Ballay

Loisirs

Vue de nuit sur  la rivière Clyde et le pont Kingstone Bridge.  © theasis
Voyages

Un long week-end à Glasgow

Evan Rail @ The New York Times Syndicate