Aller au contenu principal
Yes We Farm a été lancé  le 15 août. © istockphoto

Les agriculteurs ont désormais leur plateforme de crowdfundings

 

Nicolas Oppliger connaît bien le monde de l’agriculture pour y avoir grandi. «Mes parents avaient une ferme de vaches laitières et je leur donnais souvent un coup de main», raconte le jeune homme de 25 ans qui n’a pas souhaité reprendre le flambeau familial. Reste que la pomme n’est pas tombée loin de l’arbre puisque ce diplômé en économie d’entreprise de la Haute Ecole de Neuchâtel vient de lancer Yes We Farm, une plateforme de crowdfunding dédiée à l’agriculture et à l’alimentation.

Depuis le 15 août, un premier projet figure sur le site et attend ses premiers investisseurs. Il s’agit de la famille Gschwind, à la tête d’un domaine de 45 hectares à Pailly (VD), à la recherche d’une financement de 11 000 francs pour agrandir une cabane de ventes directes de produits de la ferme. «Le crowdfunding est ouvert durant 50 jours et après 5 jours, quelque 2600 francs ont déjà été récoltés, explique Nicolas Oppliger. Un deuxième appel aux financements, de plus grande envergure, verra le jour début septembre et portera sur l’ouverture d’une coopérative agricole pour les épiceries d’aliments en vrac.»

Permaculture, micro-brasseries, agritourisme, Nicolas Oppliger, qui a travaillé pour I Believe in You, une plateforme de crowdfunding pour les projets  sportifs, est convaincu du potentiel de développement dans l’agriculture 4.0.