Aller au contenu principal
Le groupe américain a communiqué son intention de fermer la majorité de ses boutiques dans le monde.  © T.Jantscher/Tesla

Tesla va-t-il faire disparaître ses arcades?

Le groupe automobile américain a annoncé vouloir supprimer ses emplacements physiques dans le monde entier. Quid de la Suisse?

La société veut désormais devenir un groupe de ventes en ligne uniquement et donc de supprimer ses emplacements physiques, showrooms et autres arcades dans le monde entier. Qu'en est-il alors des deux emplacements romands, à Genève et à Lausanne? Selon les connaisseurs du marché, ces emplacements sont particulièrement onéreux pour le groupe et donc potentiellement en grand danger de disparition rapide. Le porte-parole en Suisse de Tesla n’a pas pu nous rassurer. «Aujourd’hui, nous n’avons aucune information concernant l’avenir des entités romandes de Tesla.»

Depuis lors, le discours de la direction mondiale s’est adouci. Tesla poursuivra ses ventes de voitures dans certaines boutiques, moyennant une hausse des prix de ses automobiles. «En d’autres termes, nous allons fermer seulement la moitié des boutiques. Les économies seront donc réduites de moitié», a fait valoir Tesla dans un communiqué. Reste que 10% de ses arcades ont été fermées récemment en raison d’une fréquentation insuffisante.