Les inégalités salariales vont peut-être enfin être combattues par la technologie, grâce à l’initiative d’un entrepreneur romand. L’éditeur d’Yverdon Epsitec, développeur des logiciels Crésus, a décidé d’ajouter une nouvelle fonctionnalité dans son logiciel de gestion salariale, afin de mettre en évidence les différences de salaires versés au sein des entreprises, par profession et par sexe. Plus aucun patron n’aura alors d’excuses pour ignorer les différences criantes…

également interessant
 
 
 
 
 
 

«Les femmes ont gagné 19,6% de moins que les hommes en 2016. Selon la branche économique considérée, les différences restent inexpliquées dans 35% (secteur public) à 80% (hôtellerie) des cas. Notre logiciel est utilisé par des dizaines de milliers de PME en Suisse. J’espère qu’en mettant à disposition de nos clients un tel outil d’analyse, nous contribuerons à réduire ces écarts salariaux arbitraires», explique Pierre Arnaud, le directeur.

Pour les entrepreneurs intéressés, la nouvelle version de Crésus est disponible dans le cadre de l’abonnement aux mises à jour. Cette belle initiative n’est pas la première bonne idée d’Epsitec, à qui l’on doit les ordinateurs Smaky!