Aller au contenu principal
Des associés de PVC Partners et Bugnion Ballansat Ehrler à Genève se lient au cabinet Vischer. © Eddy Mottaz/Le Temps

Les avocats fusionnent: un danger pour les PME?

Les études d’avocats d’affaires se rapprochent toujours davantage entre elles afin de détenir une taille et un positionnement géographique critiques dans tout le pays.

Le dernier mouvement recensé est celui de l’étude zuricho-bâloise Vischer, une référence en Suisse notamment dans les domaines des pharmas, de l’innovation et de l’immobilier, qui s’installe à Genève par le biais d’un rapprochement avec PVC Partners et Bugnion Ballansat Ehrler.

Maxime Chollet, un des quatre avocats qui dirige l’antenne genevoise avec Damien Conus, Lorenz Ehrler et Gérald Virieux, explique quelle est la clientèle visée par ce cabinet de 35 associés et comptant 215 employés en Suisse. «Nous ne délaisserons pas les PME, loin de là. Nous sommes hautement spécialisés dans les conseils aux entreprises et aux start-up. Cette orientation sera maintenue en proposant une palette de services encore plus riche à nos clients grâce à Vischer.»

Selon les observateurs, aucune consolidation majeure n’est à attendre. A l’exception de petites structures, les avocats d’affaires romands sont regroupés au sein de grands cabinets.