Aller au contenu principal
HMCARE a récemment levé 1 million de francs pour son projet HelloMask. © DR

HMCARE redonne le sourire

Stopper le coronavirus, oui, mais pas l’expression du visage, voilà ce que promet une jeune pousse genevoise qui a levé 1 million de francs en juin dernier.

Les masques font désormais partie de notre quotidien. Stopper le coronavirus, oui, mais pas l’expression du visage, voilà ce que promet HMCARE, une jeune start-up genevoise qui a levé 1 million de francs en juin dernier. L’idée n’est pas née de la pandémie de Covid-19 mais il y a trois ans, à la demande de Diane Baatard, une conteuse qui se rend régulièrement au chevet des enfants atteints de cancer aux HUG. Sacha Sidjanski, chef de projets à la Faculté des sciences de la vie de l’EPFL, et Thierry Pelet, virologue, rejoignent l’aventure.

Un brevet a été déposé. Les masques, baptisés HelloMask, sont composés de tissus transparents en polymères remplissant tous les critères sanitaires, développés grâce à la collaboration entre l’EPFL et l’Empa de Saint-Gall. Les fondateurs de la start-up sont en discussion avec plusieurs cantons et entreprises pour lancer la production au plus vite. De nombreuses entreprises sont intéressées à des partenariats. Parmi elles, Apple…