Aller au contenu principal
L'application permet de visualiser une parcelle grâce à une carte avec des codes couleur, qui symbolisent le potentiel de développement immobilier.  © DR

Popety, ou comment trouver le terrain de ses rêves

Une start-up genevoise propose des analyses approfondies du potentiel de terrains à bâtir. Une application précieuse pour les futurs bâtisseurs.

L'immobilier semble être un terrain très fertile pour les start-up. Dernier exemple en date: Popety et son logiciel de prospection immobilière. La société genevoise vient de remporter le premier prix du Real Estate & New Technology Award 2020, une distinction accordée par 300 professionnels de l’immobilier. La genèse de la start-up, née en 2018, est le fruit d’un constat: pour Thibault Clément, son CEO, et ses associés, «le nerf de la guerre dans la promotion immobilière est aujourd’hui davantage de trouver du foncier que du financement».

Thibault Clément, CEO de Popety © DR

>> Lire aussi: Immotep va amener de la transparence sur les chantiers

Raison pour laquelle Popety, qui emploie quatre personnes, a développé un outil digital de prospection de terrains romands. «Il existe d’autres portails, comme le cadastre dans chaque canton, mais ils ne donnent que des données brutes. Nous proposons pour notre part une analyse fine des parcelles immobilières sous exploitées grâce à une combinaison de connaissances du marché immobilier, d’analyses de données et d’utilisation de l’intelligence artificielle», explique Thibault Clément.

La Suisse alémanique en 2021

Techniquement, les clients peuvent visualiser une parcelle grâce à une carte avec des codes couleur, qui symbolisent le potentiel de développement immobilier. L’application calcule ensuite une note globale pour chaque terrain, construit ou non. Le logiciel mesure, par exemple, les réserves de droits à bâtir de la parcelle, analyse l’état des constructions actuelles (dont l'âge et la date de rénovation des bâtiments ou la qualité du sol) et détaille même la présence des commodités autour de la parcelle ainsi que la géométrie du terrain sur la base de sa forme et de son inclinaison.

La plateforme Popety est disponible pour les cantons de Vaud, Genève, Fribourg et Valais. «L’objectif est de couvrir toute la Suisse romande d’ici fin 2020 avant d’ouvrir la solution pour la Suisse alémanique en 2021», ajoute le CEO. A noter que Popety a intégré depuis un ans la Fongit, l'incubateur d’innovation. Les prix des abonnements annuels varient fortement, de 4900 francs à 18 900 francs, selon la complexité du dossier.