Spécialisée dans les lunettes, VIU vient de recevoir la somme considérable de 3 millions de francs par le biais d'un placement du véhicule «Credit Suisse Entrepreneur Capital». Et ceci dans le cadre d'une ronde d'investissement à laquelle ont participé les actionnaires existants de la la start-up zurichoise, née en 2013, et de nouveaux intéressés.

Un joli coup, doublé d'une reconnaissance des experts de la grande banque qui expliquent ce placement par«la volonté de soutenir l’entrepreneuriat suisse innovant et de permettre à VIU de poursuivre et de développer son activité.» Le succès de l’entreprise, qui s’appuie à la fois sur les canaux numériques ainsi que sur le commerce stationnaire, y est donc pour beaucoup. Les fonds récoltés doivent permettre à VIU de renforcer sa présence européenne et son réseau de distribution, selon les dirigeants. 

Un marché de 1,3 milliard de francs

Et la Suisse romande dans tout cela? VIU y a démarré son implantation en 2016 avec l'ouverture d'une boutique au centre de Genève. Un test apparemment concluant puisque les villes de Lausanne et Bienne ont suivi le mouvement. S'i il est trop tôt pour donner des détails géographiques, VIU devrait profiter du renforcement prévu en Europe pour en faire de même dans des villes romandes à l'avenir.  

Anzeige

Une bonne nouvelle pour les consommateurs, la chaîne ayant la volonté de proposer des lunettes de style et de qualité à des prix modérés - à partir de 195 francs pour des modèles faits main. Les collections sont conçues en Suisse et fabriquées en Italie et au Japon. Un concept qui s'est rapidement imposé bien que des adaptations des réseaux de vente aient été nécessaire.

A l'origine, VIU commercialisait en effet ses produits exclusivement en ligne, avant de créer son propre réseau de succursales face aux demandes spécifiques des clients. D'autres marques ont depuis occupé le créneau, comme Lunettes Pour Tous, Sensee ou encore Polette. Le chiffre d’affaires annuel du secteur s’élève à 1,3 milliard de francs.