Communiquer via TikTok ou les e-games, telle est la piste que souhaite creuser la Journée internationale du marketing horloger (JIMH) qui se tiendra le 18 février en mode virtuel. Cherchant toujours à bousculer les marques en offrant des réflexions à 360 degrés, la JIMH va pointer les nouvelles plateformes de marketing. «Des marques comme TAG Heuer, Hublot, Vuitton ou Gucci se développent déjà dans les e-games et sponsorisent des équipes. Encore faut-il connaître les différents championnats, observe Laetitia Vifian Benoit, présidente de la JIMH.

Quant à TikTok, qui rassemble 800 millions d’utilisateurs actifs par mois et qui est parvenu à se hisser parmi les géants des réseaux sociaux aux côtés de Facebook, Instagram ou Snapchat, il permet d’amener de l’humour à des marques souhaitant se distancier de leur image conservatrice.»

David Sadigh, pionnier dans l’espace digital de l’industrie du luxe, et Charlie Allen, directeur opérationnel de Road House Esports, figurent parmi les intervenants. Ce format revisité englobera également les Journées de recherche en marketing horloger (JRMH) et proposera plusieurs conférences sur le thème de «Jeunes… perspectives» ou comment porter un regard neuf sur l’avenir. «Nous avons choisi de fusionner en une seule journée ces rendez-vous pour permettre à la recherche académique d’échanger avec les marques et les entreprises, explique-t-elle. Par ailleurs, nous occupons désormais le calendrier en février plutôt qu’en décembre qui était très chargé.»

Le rendez-vous sera en outre jumelé avec la Biennale du patrimoine horloger de La Chaux-de-Fonds du 4 au 7 novembre, ce qui permettra une prise de parole à deux moments en 2021.