Cette PME familiale, fondée en 1862, présidée par Jean-Marc Boccard, actionnaire unique et représentant de la quatrième génération à la tête de l’entreprise de 90 employés, a été vendue au leader européen de la création et de l’entretien des espaces verts et sportifs, le groupe Idverde. Ce dernier, qui appartient à un fonds d’investissement, est fort de 8000 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros en France, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Allemagne et au Danemark. Jusqu’ici, il n’était pas présent en Suisse. «Je réfléchis depuis un certain à la vente de l’entreprise, confie Jean-Marc Boccard, qui restera administrateur de son ancienne société. Mes enfants n’avaient pas d’intérêt pour une transmission et je voulais offrir le meilleur avenir possible à l’entreprise.»

Pour ce faire, l’entrepreneur se tourne vers Arthur Magis, directeur de Dimension, société spécialisée dans la transmission d’entreprise. «Monsieur Boccard était déjà acquis à l’idée de vendre, mais la pandémie l’a encore conforté dans ce choix, explique Arthur Magis. Nous avons alors défini deux pistes principales pour trouver un acquéreur, soit un acteur stratégique du domaine en Suisse ou à l’étranger, soit un financier. La solution d’Idverde est rapidement arrivée sur la table, à la plus grande satisfaction des deux parties.»

Tout le processus n’aura pris qu’une année. L’avenir de la PME semble donc tracé et se déploiera sous l’aile d’un groupe ambitieux et écoresponsable qui s’est fixé l’objectif de devenir la première entreprise paysagiste européenne certifiée B Corp à l’horizon 2024.