Aller au contenu principal
First Submariner, 1953

Rolex Submariner

En 1953, Rolex crée LA référence en matière de montres de plongée.

Ses caractéristiques: entre  obscurité et lumière

La Submariner est reconnaissable par son cadran noir, ses chiffres et ses index lumineux. En outre, une lunette tournante avec des marquages toutes les cinq minutes et un triangle pointant vers le centre avec un rond lumineux central comme point zéro. A noter que c’est Hans Wilsdorf en personne qui l’a présentée pour la première fois à la foire horlogère de Bâle de 1954.

Son créateur:  Hans Wilsdorf, le visionnaire

Hans Wildorf, pionnier du storytelling. © Rolex/Albert Grivel

Le fondateur de Rolex, Hans Wilsdorf (1881-1960), était un véritable visionnaire. Il fut pionnier dans l’utilisation des ambassadeurs, du storytelling ou encore du marketing dans l’horlogerie. A l’heure des montres de poche, lui a misé sur la montre-bracelet. Et quand les autres horlogers lui ont emboîté le pas, il a lancé l’Oyster, la première montre vraiment étanche.

Son origine: un  descendant de la légendaire Oyster

L'exploit de la nageuse Mercedes Gleitze, qui portait une Rolex Oyster. © ©Rolex

Le 7 octobre 1927, la nageuse Mercedes Gleitze portait une Rolex Oyster lors de sa traversée de la Manche. L’exploit a été annoncé au monde entier par une publicité sur la première page du Daily Mail et a marqué le début d’une carrière époustouflante pour la montre légendaire. Une chose est sûre: sans l’Oyster, il n’y aurait jamais eu la Submariner vingt-cinq ans plus tard.

Son élément: le grand bleu

Une année avant son lancement officiel, la Submariner a été testée durant cinq mois – et 132 plongées – dans les eaux méditerranéennes. Depuis une centaine d’années, Rolex est associée aux océans et à leurs profondeurs. Au fil des ans, la marque a été partenaire de nombreuses expéditions de recherche sous-marine. La Royal Navy l’a adoptée en 1962, tout comme la Marine royale canadienne.

Son ambassadeur: le  premier amour de James Bond

La montre des premiers James Bond.  © DR

L’agent secret 007 s’affiche aujourd’hui, on le sait, avec des Omega. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Dans les premiers films de James Bond, 007 contre Dr No (1962), Bons baisers de Russie (1963), Goldfinger (1964) et Opération Tonnerre (1965), l’acteur Sean Connery porte un garde-temps avec le logo à la couronne.

Son actualité: une  évolution tout en subtilité

Une nouvelle génération d’Oyster Perpetual Submariner.  © ©Rolex/Alain Costa

Cette année, Rolex présente une nouvelle génération d’Oyster Perpetual Submariner et d’Oyster Perpetual Submariner Date. Les montres ont un boîtier redessiné et légèrement agrandi à 41 millimètres de diamètre. Et un bracelet aux proportions revisitées. Il s’agit – c’est typiquement Rolex – d’améliorations subtiles qui restent fidèles au modèle original.