Son refuge

CMT

Crans-sur-Sierre

© Om

Crans-sur-Sierre «Les puristes reconnaîtront l’appellation… Crans, c’est la station de mon enfance. J’y ai des centaines de souvenirs. C’est là que j’ai appris à skier, commencé à sortir le soir. J’y ai fait de magnifiques rencontres. Quand nous y montons en famille, l’hiver, c’est une bouffée d’oxygène, un vrai moment de décompression. Mes enfants sont désormais la quatrième génération à y aller.»

Son nectar

Château Rayas

Anzeige

Château Rayas «C’est un côtes-du-rhône issu d’un tout petit domaine de 10 hectares au cœur d’un bois à Château-Neuf-du-Pape. La famille Reynaud l’exploite depuis quatre générations. Son cépage, un grenache, donne un vin qui offre beaucoup de finesse. Les millésimes 1996 et 1998 sont, à mon goût, de purs chefs-d’œuvre.»

Son ami

Vahé Gabrache

Vahé Gabrache «Un ami arménien qui vous veut du bien, comme je lui dis souvent. Il est plus âgé que moi. Je le connais depuis très longtemps et nous entretenons une amitié autant fraternelle que paternelle. C’est un homme pudique, généreux et très actif dans la philanthropie. Il soutient sa terre d’origine à travers sa fondation Alliance arménienne de Genève. Je suis très heureux de l’avoir dans ma vie.»

Sa dernière folie

Lisbonne

Un appartement à Lisbonne «C’est la ville natale de mon épouse. Nous adorons y passer du temps. Quand nous marchons ensemble dans ses entrelacs de rues, j’ai l’impression de mieux saisir ses subtilités. Et pour nos enfants, c’est important. Lisbonne leur permet d’approfondir leur culture portugaise, de se connecter à leurs racines. C’est central pour notre famille.»

Son exemple

Pierre Félicité

Anzeige

Pierre Félicité «Mon père a une influence considérable sur ma vie. C’était un entrepreneur avec une vision à long terme comme quand il a développé la PPE. Il pensait hors des sentiers battus, il avait une vraie personnalité, très indépendante. Il défendait autant les propriétaires que les locataires. Il s’est toujours battu pour la profession, en s’engageant dans les faîtières mais en se défiant du corporatisme.»

Sa touche suisse

Sknife

Anzeige

Sknife «Des couteaux suisses de qualité. On connaît Victorinox, mais pour les steaks, il n’y a rien de mieux que Sknife. Ils sont forgés en Suisse dans un acier chirurgical nitruré qui offre une dureté inégalée. Le manche est en noyer. Le tout est assemblé dans leur usine de Bienne. L’entreprise a reçu de nombreux prix pour le design de leurs couteaux. Les plus grandes tables autour du monde les utilisent.»