En cas de décision positive, Axpo se lancera dans la préparation d'une requête en matière de construction, selon le communiqué publié lundi. L'énergéticien argovien, le distributeur d'hydrocarbures Voegtlin-Meyer, IBB Energie et la Ville de Brugg ont signé une déclaration d'intentions concernant le projet.

Axpo compte construire une usine à hydrogène sur la zone industrielle de Wildischachen, pour une puissance de jusqu'à 15 mégawatts (MW), afin de produire environ 2000 tonnes "d'hydrogène vert" ou "neutre sur le plan climatique" au moyen de l'électrolyse. La production sera entièrement assurée par la centrale hydroélectrique de Wildegg-Brugg, située sur l'Aar, détenue à 100% par Axpo.

également interessant

Une partie de ce carburant sera transportée par pipeline par IBB Energie jusqu'à la station-service voisine exploitée par l'entreprise Voegtlin-Meyer puis à d'autres de la région.

La société de Windisch compte l'utiliser pour alimenter les bus exploités pour le compte de CarPostal. La quantité de carburant produite devrait permettre de faire rouler environ 300 véhicules chaque année. L'objectif est de "réduire les émissions de CO2" dues au trafic routier.

Aucun montant d'investissement n'a été évoqué.