La construction de ce pôle de recherche et de développement vient de démarrer sur l'arc lémanique. Son objectif est de faciliter le transfert de l'expérimentation pré-clinique vers une application pratique, par exemple sous forme d'essais cliniques ou de formation du personnel médical ou non médical.

Sous un seul toit

Cette plateforme est "inédite dans l'écosystème médical suisse", écrit le groupe dans un communiqué. Le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba a participé lundi à la présentation du projet.

également interessant

Le nouveau pôle de recherche accueillera des sociétés et des chercheurs actifs dans les secteurs de la medtech, de la pharma et des biosciences. Des entreprises comme Accuray et Raysearch, actives dans la radiothérapie, y installeront des centres de recherche et de formation. Des collaborations sont prévues avec de nombreux partenaires, dont Biopole SA (Vennes) et la Haute Ecole La Source.

Lien direct et gain de temps

Le nouveau hub accélèrera l'accès des patients aux derniers produits, technologies et services. Il permettra un "lien opérationnel direct" et "un gain de temps" entre la recherche menée au sein des sociétés et des laboratoires, et l'application aux patients dans le cadre de tests et d'essais cliniques.

Le bâtiment comprendra des laboratoires, des salles d'opération fonctionnelles, des salles d'imagerie médicale et des bunkers de radiothérapie ainsi que des bureaux et des espaces dédiés aux rencontres formelles et informelles. Un auditorium de 300 places permettra d'organiser des conférences ou des formations.

Le coût total du projet est estimé à 100 millions de francs, dont 65 millions pour la construction. Les travaux ont démarré en juin dernier. Le gros oeuvre devrait être terminé au premier semestre 2023, pour une ouverture vers la fin de l'année.