"La branche a retrouvé ses niveaux d'avant-crise" mais d'importantes disparités existent selon les secteurs, a indiqué jeudi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH).

Pendant le mois sous revue, les ventes à l'étranger de montres ont augmenté de 12,5% par rapport à octobre 2020 et de 4,8% comparé au même mois de 2019 à 2,1 milliards de francs, "leur plus haut niveau mensuel des sept dernières années", a souligné la FH dans un communiqué.

également interessant

Comparé à la période d'avant-crise, les exportations dans les gammes de prix inférieures à 3000 francs ont toutes reculé. Seules les montres d'une valeur dépassant 3000 francs ont affiché une performance positive, tant en nombre de pièces vendues (+11,2%) qu'en valeur (+14,5%).

Toujours comparé à 2019, les Etats-Unis avec une part de 14,5% et une accélération des exportations de 35,6%, et la Chine (avec respectivement 12,6% et +23%) ont tiré les ventes du secteur. Elles se sont par contre repliées à Hong Kong (-9,7%) et au Royaume-Uni (-2,3%). La FH n'a pas fourni de comparaison avec le mois d'octobre 2020.