"Dans le contexte d'un repli économique en 2020, le nombre de faillites et d'insolvabilités en Suisse, comme dans d'autres pays, a diminué de quelque 20% par rapport à 2019. Cependant, la situation financière des entreprises suisses s'est détériorée", écrivent les experts de l'étude qui s'est basée sur près de 180 entreprises ayant chacune un chiffre d'affaires supérieur à 100 millions de francs.

Face à la pandémie, nombre de sociétés ont été confrontées d'une part à une augmentation de leur endettement ou à une diminution de leurs liquidités et d'autre part à une baisse des recettes et des bénéfices.

également interessant

La proportion d'entreprises suisses dans cette situation a augmenté de 5,6 points de pourcentage à 24%, représentant une hausse de 30% par rapport à 2019. Près d'un quart des 178 entreprises suisses analysées, les secteurs financier et immobilier étant exclus, ont souffert de conditions financières difficiles en 2020.

Mais elles ont résisté grâce notamment aux aides financières étatiques d'un montant total de 42 milliards de francs.

Avec la fin progressive de ces mesures prévue pour février 2022, "les cadres dirigeants vont devoir faire face à des transformations, des redressements et des restructurations difficiles pour assurer la continuité d'exploitation", affirme l'étude.