Les produits immunologiques ont ainsi bondi de moitié en un mois à 4,8 milliards de francs, alors que les ventes du domaine chimie-pharma dans son ensemble ont représenté 11,8 milliards en novembre, a détaillé l'Administration fédérale des Douanes (AFD) mardi dans un communiqué.

Ce secteur représente plus de la moitié des exportations suisses qui ont atteint pendant le mois sous revue 21,8 milliards de francs, en hausse de 4% sur un mois en valeur nominale (non corrigée de l'inflation). En octobre, les ventes internationales de la Suisse avaient reculé de 1,5%, après avoir stagné à +0,3% en septembre.

également interessant

Effet de l'inflation

Les autres secteurs d'activité ont affiché une évolution bien plus modeste. La branche des machines et de l'électronique n'a crû que de 0,6%, tandis que l'horlogerie a reculé de 1,1% et les instruments de précision de 1,2%.

La tendance est identique dans le sens des importations, avec une progression de 5,6% comparé à octobre. Les achats ont également profité de la bonne tenue des entreprises chimiques et pharmaceutiques (+12,7%). Inflation oblige, les importations de voitures (+22,9%) et de produits énergétiques (+10,1%) ont également bondi.

Comme les mois précédents, le commerce extérieur de la Confédération a bouclé sur un solide excédent de 4,2 milliards de francs, toutefois en repli de 2% sur un mois.