Aller au contenu principal
Les trois cofondateurs Daniel Fishman, Carole Matzinger et Romain Boichat, sont des fins connaisseurs des milieux médicaux. © Christophe Senehl

Une consultation médicale pour 39 francs au maximum!

Soignez-moi.ch, nouvelle plateforme indépendante de télémédecine, veut rendre la médecine de premier recours plus efficace et moins cher.

Révolutionnaire, la nouvelle plateforme médicale de télémédecine Soignez-moi.ch, lancée le 28 octobre, propose des consultations de premier recours à 39 francs au maximum, contre 110 francs pour une visite chez un généraliste. «Nous voulons lutter contre le manque aigu de médecins généralistes qui se profile, explique Romain Boichat, COO, et permettre aux 20% de la population suisse qui ont renoncé à se faire soigner pour des raisons économiques de le faire à nouveau.»

La plateforme totalement digitalisée et hautement sécurisée propose une évaluation médicale rapide par des médecins expérimentés exerçant tous en cabinet en Suisse. Après avoir complété un formulaire, le patient se voit confirmer rapidement si un prise en charge sans déplacement est envisageable ou s’il vaut mieux privilégier un rendez-vous physique chez le médecin ou aux urgences. En cas de prise en charge par Soignez.moi.ch, le patient reçoit une réponse dans l’heure et, le cas échéant, une ordonnance électronique. Si ce délai n’est pas respecté, la consultation est offerte. En cas de besoin d’examens complémentaires comme un strepto-test, le patient est dirigé vers l’une des 140 pharmacies déjà partenaires en Suisse romande. Enfin, un suivi est effectué dans les 24 à 48 heures pour s’assurer que les symptômes diminuent.

4,3 millions d'investissement

Reste que d’autres initiatives de ce type existent déjà en Suisse. «La grande différence, c’est que nous sommes totalement indépendants des assureurs, précise Romain Boichat. Et nous ne faisons pas de gatekeeping, nous ne sommes donc pas un passage obligé pour aller voir un médecin. Notre seul objectif: simplifier l’accès aux soins pour les patients et faire baisser les coûts de la santé.»

D’ailleurs, la plateforme a été développée en open source et n’importe quel hôpital ou médecin peut l’utiliser gratuitement. Une somme de 4,3 millions de francs a été investie et Soignez-moi.ch atteindra les chiffres noirs dès que la barrière des 100 000 consultations annuelles sera atteinte.