Aller au contenu principal
Béatrice Choisy, Postfinance ©  e. Neuhaus

Gagner de l’argent avec les PostFinance Fonds

Depuis l’introduction de taux négatifs par la Banque nationale début 2015, la situation s’est inversée sur le marché de l’épargne. Placer ses avoirs sur un compte bancaire ne génère plus guère de rendement. De nombreux établissements bancaires facturent même à leurs clients une commission sur avoirs à partir d’un certain seuil. Chez PostFinance, nous savons comment les entreprises peuvent placer judicieusement leur argent malgré la faiblesse des taux actuels.

Le 15 janvier 2015, la Banque nationale suisse (BNS) a annoncé qu’elle prélèverait désormais un intérêt de -0,75% sur les avoirs en comptes de virement qu’elle détient. Le taux négatif est appliqué depuis le 22 janvier 2015 pour une durée encore indéterminée. PostFinance est directement concernée par cette décision et paie des intérêts négatifs à la BNS au-delà d’un montant d’exonération d’environ 35 milliards de francs. C’est pourquoi une valeur seuil individuelle a été définie pour les clients principaux sur la base des fiches clients, c’est-à-dire de l’ensemble des comptes disponibles. Depuis le 1er février 2015, nous prélevons une commission sur avoirs fixée à 1% de la part des avoirs qui dépasse cette valeur seuil. A titre de mesure supplémentaire, nous avons baissé le taux d’intérêt sur le compte commercial à 0%.

Près de 100 milliards de francs de liquidités sont placés sur les comptes des clients de PostFinance. Il s’agit d’argent qui ne rapporte presque plus rien aux clients compte tenu de l’environnement actuel de taux négatifs et qui induit même parfois des frais. C’est pourquoi la devise aujourd’hui est «placer au lieu d’épargner». Actuellement, l’effet des intérêts composés disparaît sur le compte d’épargne. Mais même en période de taux élevés, le rendement moyen des produits de placement est supérieur à celui du compte d’épargne. Mais en termes de placements, il faut réfléchir à long terme et bien peser la disposition à prendre des risques et la capacité de risque. Peut-on perdre beaucoup? Au bout de combien de temps les fluctuations boursières rendent-elles nerveux? Le risque peut être atténué grâce à la diversification, c’est-à-dire l’investissement simultané dans différents titres, pays et monnaies. Dans les PostFinance Fonds, on trouve des solutions adaptées à chaque profil d’investisseur.

La devise aujourd’hui est de placer au lieu d’épargner

Avec un volume de 4 milliards de francs, PostFinance fait encore partie des petites sociétés de fonds. Malgré tout, nous avons déjà obtenu plusieurs distinctions prestigieuses grâce à notre offre de fonds. Par exemple le «Thomson Reuters Lipper Fund Awards» qui récompense chaque année des gestionnaires de fortune et différents fonds. PostFinance a gagné le prix 2017 de la meilleure petite société de fonds sur trois ans dans la catégorie «Mixed Assets» et s’est ainsi imposée face à 31 concurrents. Comme l’année dernière, PostFinance Fonds 5 a en outre gagné deux prix dans la catégorie «Mixed Assets aggressive» en tant que meilleur fonds sur cinq et dix ans. Cette distinction est une belle confirmation qui montre que nos fonds stratégiques, autrement dit les placements de base disponibles pour notre clientèle, sont jugés excellents, y compris par des tiers indépendants.

Souhaitez-vous, vous aussi, profiter de notre compétence dans le domaine des placements et faire fructifier votre argent? PostFinance se tient volontiers à votre disposition pour un entretien de conseil.