Aller au contenu principal
Expansion en Asie: Dorina Thiess et Sascha Bührle © Dan Cermak

Piavita: high-tech pour chevaux

Rang 8/ La jeune medtech Piavita conquiert le monde au triple galop.

En 2017, la fondatrice de Piavita, Dorina Thiess, a fait le voyage de San Francisco avec des start-up suisses. L’année suivante, lors du Market Entry Camp organisé à San Francisco par Innosuisse, elle rencontre des représentants de cliniques vétérinaires. «L’écho que j’en ai eu a été fantastique», se souvient-elle. La clinique vétérinaire de l’Université de Californie lui commande illico 18 systèmes de capteurs. Ce qui rend la technologie de senseur développée par Piavita attrayante aux yeux des vétérinaires? On la fixe au ventre du cheval, elle enregistre toutes les données vitales et les envoie en continu dans le cloud. Cette méthode de surveillance à distance présente de gros avantages durant la réadaptation de chevaux malades ou accidentés. Car ces animaux farouches «ne montrent jamais que quelque chose va de travers».

Avec son associé, l’ingénieur Sascha Bührle, Dorina Theiss entend exploiter la tendance du moment: en avril, elle a fondé une filiale aux Etats-Unis. L’expansion vers l’Asie est à l’étude. Sa participation à un roadshow de Venture Leaders qui l’a conduite à Hongkong et à Shanghai lui sert de tremplin. «Les classes moyennes asiatiques ont découvert le sport hippique», constate Dorina Theiss, selon qui le marché triple d’année en année. Ce qui compte pour elle, désormais, c’est ce qu’en anglais on appelle l’«execution»: «Notre produit fonctionne. Il s’agit dès lors d’exploiter le potentiel de marché.»


Piavita, Zurich

  • Secteur: medtech
  • Fondation: 2016
  • Collaborateurs: 37
  • Contact: www.piavita.com