Même si, avec la chute de Credit Suisse, une grande banque va disparaître du marché helvétique dans les prochaines années, les clients ne peuvent pas se plaindre d'un manque de choix. Aujourd'hui, 235 banques se disputent leurs faveurs en Suisse. 

Mais quantité n'est pas synonyme de qualité. C'est ce que suggère le classement des «Meilleures banques 2024» établi par le fournisseur de données Statista en collaboration avec PME et Handelszeitung sur la base d'une enquête auprès des clients. Les banques que les clients ont classées parmi les meilleures sont pour la plupart de petits acteurs. La première place revient à la Banque Migros pour les clients privés et à la Banque cantonale d'Argovie pour les entreprises. En revanche, le géant UBS ne parvient à se hisser dans le top 10 que dans deux catégories: «Clients privés» et «Clients commerciaux». Mais il n’arrive jamais à accéder au podium. 

également interessant
 
 
 
 
 
 

Les résultats de ce classement permettent en outre de conclure que l'effondrement, suivi de la vente en urgence de Credit Suisse à UBS, a laissé des traces profondes chez les clients. En effet, Credit Suisse ne figure dans le top 10 que dans la catégorie «Clients commerciaux», alors que d'autres acteurs sont en tête des préférences des clients. Voici les résultats en détail:  

Meilleures banques pour les clients privés

La gagnante est donc la Banque Migros. Avec deux bons points d'avance, la filiale bancaire du géant de la distribution s'assure le titre de «Meilleure banque pour la clientèle privée» devant la Banque Cler, une filiale de la Banque cantonale de Bâle, et Postfinance. Ce résultat coïncide avec d'autres enquêtes de satisfaction de la clientèle, dans lesquelles la Banque Migros obtient également de bons résultats. Son directeur Manuel Kunzelmann se montre par conséquent satisfait: «Il est important pour nous de proposer une solution adaptée à tous les besoins et à toutes les situations, ainsi que l'accès souhaité à nos services, qu'ils soient analogiques ou numériques» (pour en savoir plus, voir l'interview du CEO de la Banque Migros).

Il est frappant de constater que toutes les banques du top 3 pour les clients privés sont des établissements qui cherchent à marquer des points avec des produits bancaires simples. L'enquête de Statista montre que cela est manifestement apprécié par le public. La bonne troisième place de Postfinance est ici remarquable dans la mesure où la filiale de la Poste n'est en fait qu'une demi-banque. En effet, Postfinance sous-traitre à d'autres banques des produits comme les crédits hypothécaires ou de prévoyance. Le géant UBS, qui deviendra encore plus dominant après le rachat de Credit Suisse, arrive tout de même à la cinquième place.

Meilleures banques pour les clients commerciaux

Le top 10 des banques pour la clientèle commerciale contient quelques surprises. La gagnante est la Banque cantonale d'Argovie. Patrick Küng, responsable de la clientèle commerciale et des membres de la direction, explique l'excellente évaluation par la clientèle en raison de l'orientation de son établissement: «Le développement continu du segment des PME est stratégiquement ancré au sein de la Banque cantonale d'Argovie en tant que banque universelle leader dans le canton.»

Pour les banques cantonales, le classement est globalement un succès. En effet, pas moins de cinq d'entre elles se sont hissées dans le top 10 de cette catégorie. Avec une sixième place, la plus grande d'entre elles, celle de Zurich, est également bien représentée, mais celles de Berne et de Bâle s'en sortent mieux.

La taille ne joue apparemment pas non plus de rôle dans la satisfaction des entreprises clientes. C'est ce que montre la deuxième place de l'AEK Bank 1826, qui n'est que très légèrement devancée par la Banque cantonale d’Argovie en termes de points. Avec un total de bilan de 5,4 milliards de francs, la banque coopérative AEK est un acteur de niche. Il en va tout autrement pour Credit Suisse, dont les bonnes affaires avec la clientèle commerciale en Suisse a toujours été considéré comme l'un de ses plus grands atouts. La banque n'arrive toutefois qu'en 10e position. Une explication pourrait être que ce sont surtout des entreprises de taille moyenne et des clients commerciaux qui ont participé à l'enquête. 

Meilleures banques pour l’épargne et la prévoyance

Avec presque 4 points d'écart sur la deuxième, la banque cantonale de Schwyz, la banque coopérative WIR obtient la première place dans cette catégorie. Dans le domaine important des placements du pilier 3a, la WIR collabore avec le fournisseur numérique Viac, dont les stratégies de placement ont été cinq fois de suite vainqueurs du test de comparaison des fonds 3a de Handelszeitung.

Avec la Banque WIR et la Banque Alternative Suisse (BAS), on trouve sur le podium deux acteurs qui tentent délibérément de se démarquer de la banque classique. La BAS, par exemple, renonce officiellement à la maximisation des bénéfices et met l'accent sur l'action éthique. 

Le camp des banques cantonales obtient à nouveau un très bon résultat. Sur les 15 banques les mieux classées, 10 sont des banques cantonales.

Offre de crédit et d'hypothèque

Avec deux points d'avance, la Banque Cantonale de Schwyz remporte la première place devant la Banque Alternative Suisse dans cette catégorie. «Selon nous, la combinaison de la compréhension du client, du conseil global, des offres équitables et de la rapidité à faire une offre ferme est la clé du succès», explique un porte-parole de la Banque cantonale de Schwyz pour expliquer ce bon classement.

La banque schwytzoise décroche ainsi une nouvelle médaille, en plus de la catégorie «Epargne et prévoyance». Il est logique que la banque cantonale de Suisse centrale se soit également hissée dans le top 5 du «Service et conseil». 

Dans cette catégorie également, les clients attribuent dans l'ensemble de bonnes notes aux banques cantonales. Pas moins de huit banques cantonales figurent dans le top 15. La banque préférée des clients privés - la Banque Migros - arrive tout de même en 10e position dans cette importante catégorie de produits. 

Offre numérique

Dans la catégorie «Offre numérique», la Banque Alternative Suisse (BAS) l'emporte devant l’Hypothekarbank Lenzburg et la Banque cantonale du Jura. La BAS explique son bon résultat par la combinaison d'une «banque agissant à 100% de manière socio-écologique» et d'une offre numérique moderne. Les apps de la banque sont fonctionnelles et axées sur la compréhension. La banque soutient également l'ouverture de compte et l'identification numériques.

L'Hypothekarbank Lenzburg, qui arrive en deuxième position, s'est récemment fait un nom en tant que précurseur numérique en coulisses. Ainsi, elle gère les comptes et le trafic des paiements pour de nombreuses néobanques suisses, dont le leader du marché Neon. Elle peut le faire notamment parce qu'elle a créé il y a des années la possibilité d'un open banking flexible grâce à son propre logiciel bancaire, comme l'a récemment expliqué sa directrice Marianne Wildi dans un entretien avec la Handelszeitung.

Service et conseil

Dans cette sous-catégorie importante, c'est pour la première fois une banque romande qui a gagné, la Raiffeisen Clos du Doubs et Haute-Ajoie du Jura. Un coup d'œil sur le tableau des meilleures banques listées ici montre à quel point les mieux classées sont proches les unes des autres.

Les banques cantonales d'Obwald et des Grisons occupent respectivement la deuxième et la troisième place. Il est frappant de constater que, pour une fois, les banques Raiffeisen s'en sortent très bien dans cette sous-catégorie: cinq d'entre elles parviennent à se classer dans le top 15.

Néobanques

En Suisse, les clients les plus satisfaits sont ceux de la néobanque britannique Wise (anciennement Transferwise) qui s'empare de la première place, devant les géants suisses Yuh (Postfinance/Swissquote) et Neon. Derrière arrivent, avec nettement moins de points, le compte numérique Zak de la banque Cler et Revolut, toujours très présent sur le marché.

Wise est considérée comme l'une des toutes premières néobanques en Europe. A l'origine, l'ancienne Transferwise a démarré en tant que prestataire de transferts de devises étrangères à bas prix. Mais très vite, les paiements par carte sont venus s'ajouter à l'offre. Dans les tests de la Handelszeitung, Wise se distingue régulièrement par des taux de change très avantageux par rapport à la branche.

Les clients suisses peuvent ouvrir des comptes auprès de Wise et de Revolut, mais en Grande-Bretagne. Les deux établissements ne proposent pas de comptes bancaires suisses.

Il est intéressant de noter que Yuh et Neon sont évaluées de manière presque identique, Neon étant reléguée à la troisième place avec un écart d'à peine 0,1 point. Les offres des deux néobanques suisses se sont donc fortement rapprochées. Toutes deux misent sur les services bancaires suisses classiques, les paiements par carte et les placements en actions.
 

Banques Raiffeisen

Le Tessin a lui aussi des champions dans le classement des «Meilleures banques 2024». Deux établissements tessinois se distinguent dans le classement des banques Raiffeisen. Le vainqueur est la Raiffeisen del Basso Mendrissiotto de Chiasso, la troisième place est occupée par la Raiffeisen del Camoghè. Entre les deux, on trouve une banque qui opère en quelque sorte aussi à la frontière nationale: Raiffeisen Zürich Flughafen.

Avec la quatrième place, c'est une banque romande, la Raiffeisen d'Yverdon-les-Bains, qui se trouve assez haut dans le classement. Pour une fois, les régions linguistiques sont largement représentées. Le classement des Banques Raiffeisen montre une fois de plus que ce sont justement les petits établissements qui ont la faveur de la clientèle.

Cet article est une adaptation d'une publication parue dans la Handelszeitung.

Holger Alich
Holger Alich
Michael Heim Handelszeitung
Michael Heim