Dans l'activité dommages et accidents, la société zurichoise a vu ses primes brutes bondir de 13% à 40,1 milliards de dollars, alors que le résultat opérationnel (BOP) du groupe s'est bonifié de 35% à 5,7 milliards, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.

Quant au bénéfice net, il est ressorti à 5,2 milliards de dollars, en très forte hausse de 36% comparé à 2020.

Zurich Insurance a réussi à faire face aux nombreuses intempéries qui sont survenues l'année dernière, provoquant des dommages cumulés d'environ 1 milliard de dollars. Des hausses de primes et les recettes engrangées par le partenaire américain Farmers, grâce à l'acquisition des activités dommages et accidents de Metlife aux Etats-Unis, ont porté l'activité.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Grâce à cette solide activité, l'assureur va proposer aux actionnaires un dividende relevé de 2 francs à 22 francs par action.

L'ensemble de ces chiffres sont supérieurs aux prévisions des analystes interrogés par l'agence AWP.

La direction a confirmé viser d'ici fin 2022 un rendement sur capitaux investis de plus de 14% par rapport au résultat opérationnel (BOP).