Pendant le mois sous revue, 20'875 véhicules routiers, toutes catégories confondues, ont été immatriculés, soit 2% de plus qu'en janvier 2020.

Pour les voitures de tourisme, principal contributeur du secteur, la progression a été de 5% à près de 16'000 unités. La disparité de l'évolution selon les types de motorisation se poursuit, les modèles à essence (-11%) et diesel (-28%) cédant du terrain aux hybrides (+20%), rechargeables (+44%) et électriques (+107%).

également interessant
 
 
 
 
 
 

Les véhicules industriels et ceux destinés au transport de personnes ont également connu une évolution positive en rythme annuel, ce qui n'a pas été le cas des véhicules agricoles et de transport de marchandises. Les nouvelles immatriculations de motocycles également ont connu un premier mois difficile (-11,6% à 1488 unités) après le faste qui a marqué l'année écoulée.