Les chiffres ont atteint un record depuis 1964, année de création de l'entreprise. Le chiffre d'affaires s'est élevé à un niveau sans précédent de 4,2 milliards d'euros (4,4 milliards de francs), une progression de 12% par rapport à 2021, tandis que le bénéfice net a plus que quadruplé, à 511,8 millions d'euros.

Cette amélioration est due notamment à un bond de la production qui a battu un record en frisant les 466.000 tonnes l'an dernier contre 440.000 tonnes en 2020.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Mowi a aussi tiré parti d'une hausse des prix sur fond de demande soutenue, en particulier en fin d'année pour les fêtes de Noël, parallèlement à une hausse limitée de l'offre.

En Europe, le prix du poisson à la chair rose a ainsi bondi de 49% au quatrième trimestre.

Indicateur privilégié par Mowi, le résultat d'exploitation s'élève à 522,6 millions d'euros contre 337,7 millions en 2020.

Avec la pandémie de Covid-19, la consommation de saumon a eu tendance à migrer des restaurants aux tables familiales chez soi.

Malgré une hausse au quatrième trimestre, la consommation dans la restauration en Europe reste en deçà des niveaux pré-pandémie, a noté Mowi.

Le groupe norvégien, qui vient de renoncer à racheter son compatriote NTS, dit viser une production de 460'000 tonnes cette année, dont 272.000 tonnes en Norvège.

Mais il précise aussi que ses capacités dépassent largement les 500'000 tonnes, un seuil qu'il compte approcher "dans les toutes prochaines années".