Avec un volume de près d'un demi-milliard de francs pour le mois de janvier, il dépasse son niveau d'avant la pandémie, une évolution positive constatée dans tous les groupes de médias, indique le cabinet d'étude Mediafocus lundi dans son point de situation.

Au cours du premier mois de l'année, le marché publicitaire helvétique a totalisé 487,7 millions de francs bruts, ce qui représente un rebond de 75,9% par rapport à janvier 2021, mais aussi une progression de 3,1% par rapport à la même période en 2019, juste avant l'éclatement de la crise sanitaire. Il est néanmoins resté bien en deçà des 781,6 millions enregistrés en novembre dernier.

également interessant
 
 
 
 
 
 

L'avancée a été soutenue par 17 des 21 branches, notamment Initiatives & campagnes (+76,7%), dopée par les campagnes relatives aux différentes initiatives des votations fédérales du 13 février, signalent les auteurs de l'étude. Au contraire, les branches Boissons (-0,6%), Transports (-1,8%), mais surtout Nettoyage (-44,5%) et Tabac (-80,0%) ont enregistré un recul.

Au niveau des supports publicitaires, internet s'est une nouvelle fois taillé la part du lion avec 49%, loin devant la la télévision (21%), la presse imprimée (18%), et l'affichage extérieur (10%).

Les détaillants Migros et Coop sont restés les principaux annonceurs du pays pendant le mois sous revue, devant le géant des biens de consommation Procter & Gamble, l'opérateur Swisscom et le béhémoth du commerce en ligne Amazon.