Ces séjours seront financés par l'entreprise, des donateurs d'un fonds d'Airbnb pour les réfugiés ainsi que des hôtes.

Airbnb a par ailleurs indiqué travailler avec les gouvernements de plusieurs pays européens pour l'accueil sur leur territoire de réfugiés ukrainiens, y compris dans le cadre de séjours de long-terme.

Le patron du groupe, Brian Chesky, et d'autres responsables ont envoyé à cet égard des lettres aux dirigeants polonais, allemands, hongrois et roumains.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Depuis le début de l'offensive russe, environ 400'000 Ukrainiens sont entrés dans l'Union européenne, selon un décompte de l'AFP. Près de la moitié d'entre eux ont atteint la Pologne, d'après le gouvernement polonais.

L'initiative d'Airbnb fait écho à l'aide proposée en août dernier aux Afghans cherchant à fuir leur pays après la prise de pouvoir des talibans. Le site a annoncé mardi avoir réussi à loger gratuitement plus de 21'000 réfugiés afghans.

Il s'est fixé l'objectif de fournir un logement temporaire à 20'000 réfugiés supplémentaires venant d'Afghanistan, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud.