Le centre de calcul doit être protégé contre des risques de sabotage. La police cantonale a procédé à une évaluation de la situation en concertation avec l'entreprise et en tenant compte de l'évolution actuelle. "Pour des raisons évidentes, nous ne donnons pas de détails à ce sujet", a indiqué mardi la police cantonale à l'agence Keystone-ATS.

Le centre de calcul de Diessenhofen est l'un des trois centres exploités par SWIFT dans le monde. Les deux autres se trouvent aux Etats-Unis et aux Pays-Bas.

également interessant
 
 
 
 
 
 

SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunications) est une coopérative détenue par des membres du secteur bancaire. Elle permet aux banques d'effectuer leurs transactions internationales. Des millions de messages financiers sont échangés quotidiennement sur cette plateforme par plus de 8300 organismes et clients dans plus de 200 pays.