"En raison des difficultés croissantes et de la complexité de la gestion de nos boutiques en Russie, nous avons décidé de les fermer provisoirement", a indiqué à AWP un porte-parole du groupe, confirmant ainsi une information publiée par Bloomberg.

Le propriétaire des marques Omega, Longines, Tissot, Blancpain n'a cependant pas indiqué combien de magasins sont touchés par cette mesure, ni le chiffre d'affaires généré dans ce marché.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Richemont, propriétaire de Cartier, a interrompu ses activités commerciales en Russie jeudi 3 mars. Le 24 février dernier, le genevois avait déjà interrompu ses activités en Ukraine à cause de la guerre. Les collaborateurs concernés reçoivent le soutien financier, logistique et moral nécessaire afin de garantir leur bien-être.

La semaine dernière, Swatch avait annoncé la suspension des exportations suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

La banque UBS pour sa part estime que Swatch génère 2 à 3% de ses ventes en Russie et Richemont environ 2%. L'exposition totale à clientèle russe, serait de 3 à 4% au niveau mondial pour le groupe biennois et de 2% pour le genevois.