Le groupe basé à Kilchberg a indiqué, dans un bref communiqué, avoir "réévalué" ses activités dans le pays, qui a lancé une vaste offensive armée contre l'Ukraine.

Mardi, en marge des résultats annuels de la société, le directeur général Dieter Weisskopf avait pourtant affirmé ne pas prévoir pour l'heure de baisser le rideau de ses boutiques en Russie.

Le chocolatier industriel dispose en Russie de huit échoppes en nom propre et y réalise moins de 1% de son chiffre d'affaires total. Il emploie environ 120 personnes dans le pays.

également interessant