La plupart des composantes de cette rémunération sont restées stables, à l'exception notable d'un bonus étoffé de deux tiers à 3,12 millions.

Les huit autres membres du comité exécutif se sont partagés 23,87 millions, contre 18,68 millions un an plus tôt, précise le rapport annuel diffusé jeudi.

Du côté du conseil d'administration, la présidente Nayla Hayek a bénéficié d'une rémunération étoffée de plus d'un tiers à 4,19 millions. Les cinq autres administrateurs en revanche ont perçu entre 123'500 et 131'500 francs, contre 141'667 à 150'071 au titre de 2020.

également interessant