Aucun mort, blessé ou dégât important n'a toutefois été annoncé par les autorités, en partie car de nombreuses mesures de prévention avaient été mises en place. Muifa est le typhon le plus puissant à toucher Shanghai, ville la plus peuplée de Chine avec 25 millions d'habitants, depuis au moins 1949, selon la télévision publique CCTV.

Face au risque d'inondation ou de dégâts aux habitations, 426'000 Shanghaïens ont été évacués préventivement en lieu sûr, tout comme 1,26 million d'habitants de la province côtière voisine du Zhejiang (est), selon la chaîne.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Des médias chinois ont diffusé des vidéos de policiers shanghaïens en tenue jaune fluo faisant du porte-à-porte dans de vieux quartiers, avant de faire monter des habitants dans des bus et de les installer dans des gymnases. D'autres images montraient des habitants équipés de parapluies, emportant avec eux des couvertures et se voyant offrir des nouilles instantanées et des bouteilles d'eau.

665 vols annulés

Muifa a touché terre à Shanghai jeudi dans la nuit vers 00h30 (mercredi 18h30 en Suisse), apportant des vents soufflant à 125 km/h. Le gestionnaire des deux principaux aéroports de la ville, celui de Pudong et celui de Hongqiao, avait déjà annoncé mercredi soir l'annulation de tous les vols sur deux sites à l'approche du typhon.

Un total de 665 vols ont déjà été annulés au départ de la métropole, a indiqué CCTV. Le gestionnaire des aéroports de Shanghai n'a publié jeudi aucune mise à jour sur le trafic aérien. Mais avec le typhon qui s'est éloigné de la ville, les vols semblent doucement reprendre, même si la plupart sont toujours annulés, selon le site spécialisé Flightradar24.

Les grands ports de Shanghai, ainsi que de Ningbo et Zhoushan dans la province du Zhejiang, ont annoncé jeudi matin dans des communiqués qu'ils reprendraient dans la journée le chargement des conteneurs.

"Faiblir progressivement"

Le typhon poursuit sa progression vers le nord en longeant les côtes de l'est de la Chine. Il se situe actuellement au niveau de la province du Jiangsu, au nord de Shanghai. Sa puissance "va faiblir progressivement" avec des vents qui ne soufflent plus désormais qu'à "environ 90 km/h", selon le service météo national.

De nombreuses mesures de prévention avaient été mises en place à Shanghai. Quelque 260'000 agents missionnés par les autorités avaient été envoyés inspecter plus de 4300 chantiers,10'000 quartiers résidentiels et même 64'000 enseignes de magasins afin d'éviter tout accident en cas de vents violents, selon CCTV. Plus de 1300 panneaux publicitaires et 20'000 arbres avaient par ailleurs été renforcés.