Ce mémorandum vise principalement à favoriser le maillage et la coopération entre les acteurs de la recherche et de l'innovation des deux pays, précise le Département fédéral de l'économie (DEFR). Une attention particulière est accordée au développement de domaines comme les technologies quantiques ou l'intelligence artificielle.

La commercialisation de solutions innovantes ainsi que la politique en matière de sciences et d'innovation sont des aspects centraux du document signé. Un forum conjoint sur l'innovation est prévu l'an prochain, précise le DEFR.

également interessant