Peu avant 11h, le tarif du TTF néerlandais, référence du marché européen du gaz naturel, se négociait à 69,15 euros le mégawattheure (MWh) après avoir chuté à 66,9 euros dans la matinée. Sur un mois, la baisse atteint 48,4% et sur un an 24%.

Le prix du TTF néerlandais a ainsi atteint un nouveau plus bas depuis mi-février et le début de la guerre en Ukraine. Si le tarif s'est considérablement éloigné du pic historique de fin août à 341 euros, il reste néanmoins clairement supérieur aux 17,56 euros auquel il se négociait début janvier 2021.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Les analystes de Trading Economics expliquent le repli continu du TTF néerlandais depuis l'été dernier par une météo clémente qui a rassuré les investisseurs sur le niveau des stocks de gaz. Alors que les températures devraient encore rester douces en Europe ces deux prochaines semaines, le Vieux continent profite également d'importations "records" de gaz naturel liquide (GNL) et d'une augmentation de la production d'électricité éolienne en France et en Allemagne.