Le taux de chômage était passé sous la barre des 2,0% il y a plus de 20 ans avec 1,7% enregistrés en 2001. Cet indicateur a reculé en rythme annuel, mais a progressé par rapport au mois précédent. Au seul mois de décembre, ce taux a ainsi atteint 2,1%, contre 2,0% en novembre. Fin décembre, 96'941 personnes étaient inscrites auprès d'un office régional de placement, soit 5614 de plus qu'en novembre.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Ajusté des effets saisonniers, l'indicateur a reculé à 1,9% pendant le mois sous revue et déroge ainsi aux prévisions du consensus de l'agence AWP, dont les estimations se situaient à 2,0%. L'augmentation du chômage est moins marquée sur un mois dans la tranche des 15-24 ans (+1,6%, soit 140 personnes de plus) que dans celle des 50-64 ans (+4,2%, soit 1185 personnes de plus), détaillent les économistes fédéraux.

Selon les données du Seco, près de 167'904 personnes étaient à la recherche d'un emploi en Suisse en décembre, près de 3408 de plus qu'un mois plus tôt mais près de 41'772 de moins qu'à la même période en 2021.

Les réductions de l'horaire de travail (RHT) ont touché 1894 personnes, soit 369 de plus (+24,2%) que le mois précédent. Le nombre d'entreprises ayant eu recours au chômage partiel a diminué de 3,3%, celui des heures de travail perdues a de son côté augmenté de 14,7%.

En outre, 1798 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage courant octobre, selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage.