"Les MMS sont de moins en moins utiles. En raison de nombreuses alternatives (iMessage, Message+, WhatsApp, Signal, Threema, etc) et d’une forte baisse de leur usage, les principaux opérateurs de télécommunications suisses, y compris Salt, cesseront de proposer le service MMS dès le 10 janvier 2023", annonce Salt sur son site Internet.

Interrogé par la Tribune de Genève et 24 Heures, le porte-parole de Swisscom Christian Neuhaus déclare de son côté que "l’utilisation du service MMS a fortement reculé depuis 2013 (l'année de son apogée avec 63 millions de MMS envoyés uniquement sur le réseau Swisscom). Les MMS n’ont cessé de perdre de leur intérêt."

également interessant
 
 
 
 
 
 

Le géant suisse des télécommunications avait annoncé en février dernier déjà l'arrêt du Multimedia Messaging Service (MMS), un abandon qui s'est fait progressivement depuis mars. Depuis le début de cette année, le service n'est plus du tout disponible.

Sunrise hésite encore

Pour sa part, Sunrise se tâte encore un peu. "Nous allons observer la situation et les besoins de nos clients en ce qui concerne ce service et, le cas échéant, les réévaluer ultérieurement", a déclaré une porte-parole à La Tribune de Genève et à 24 Heures.

Les MMS avaient été lancés au début des années 2000. A l'époque du boom, à chaque Nouvel An par exemple, les opérateurs et les médias relayaient régulièrement les statistiques du nombre de messages ainsi envoyés sur les réseaux, par dizaines de millions.