En renonçant à faire venir des fruits et légumes par avion, l'entreprise dont les sites fonctionnent déjà de manièreclimatiquement neutre depuis 2017 réduit encore plus son empreinte carbone, écrit-elle dans un communiqué.

La quantité de marchandises importée par la voie des airs a déjà grandement baissé au cours des dernières années. Les articles concernés ont été remplacés les uns après les autres par des alternatives dont le transport est plus durable.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Dans le même ordre d'idée, le grand distributeur rappelle l'action entreprise depuis l'an dernier en faveur d'une production locale et de saison. Il limite en effet la publicité pour les fraises uniquement à la période de leur récolte en Suisse. Le détaillant suisse aide non seulement les producteurs de baies du pays mais encourage également les consommatrices et consommateurs à accorder de l'importance aux saisons, souligne Aldi.