Les causes de l'incident n'étaient pas connues dans l'immédiat. La Chancellerie fédérale et l'Office fédéral de la cybersécurité (OFCS) n'ont pas répondu jusqu'ici aux questions de l'agence de presse Keystone-ATS.

La Suisse s'attend à une recrudescence des cyberattaques à l'approche de la conférence de paix sur l'Ukraine ce week-end au Bürgenstock (NW). La Confédération anticipe des man½uvres visant à perturber le sommet.

également interessant
 
 
 
 
 
 
S
SDA