Les autoroutes, semi-autoroutes et routes nationales de troisième classe ne représentent qu'à peine 3% de l'ensemble du réseau routier, indique lundi l'Office fédéral des routes (OFROU). Mais elles ont absorbé environ 45% des véhicules-kilomètres parcourus en Suisse en 2023.

L'an passé enregistre 29,6 milliards de kilomètres parcourus sur le réseau des routes nationales, soit une hausse de 1,5% en comparaison annuelle. Environ 87% des heures d’embouteillage sont imputables à une surcharge de trafic.

également interessant
 
 
 
 
 
 

L'augmentation plus rapide des heures d’embouteillage par rapport aux véhicules-kilomètres montre les limites du réseau des routes nationales, souligne l'OFROU. Celles-ci ne peuvent plus faire face aux surcharges de trafic malgré des mesures prises pour optimiser le flux.

S
SDA