Les magasins Melectronics repris passeront sous l'enseigne Mediamarkt, qui continuera d'employer le personnel et les apprentis de ces sites, annonce mardi Migros dans un communiqué. Les quelque 100 collaborateurs concernés par les fermetures se verront proposer, dans la mesure du possible, d'autres postes au sein ou en dehors du groupe Migros.

La vente prévue de Melectronics entraînera également des changements dans une cinquantaine de grands supermarchés Migros. Sur ces sites, les surfaces de vente intégrées du marché spécialisé seront réduites à un assortiment de base d'articles électroniques. Les prestations de garantie pour les produits achetés chez Melectronics continueront d'être fournies par Migros.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Pour l'heure, le rachat est encore en cours d'examen par la Commission de la concurrence, précise le communiqué. Il devrait néanmoins entraîner la disparition d'une cinquantaine de postes chez Migros Fachmarkt AG, société responsable de l'orientation stratégique, de l'approvisionnement et du marketing des marchés spécialisés. Les collaborateurs travaillant directement pour Melectronics sont concernés.

En outre, Migros a également pris la décision d'engager des processus de vente pour les marchés spécialisés Micasa, Bike World et Do it + Garden. Quant au processus de vente de SportX, lancé en février, il est en bonne voie, peut-on également lire dans le communiqué. Les dix magasins OBI exploités par le géant orange en Suisse seront en revanche conservés.

S
SDA