Les opérations compensatoires les plus importantes pour l'avenir de l'entreprise sont ainsi assurées, se félicite RUAG dans un communiqué. Lors de la signature du contrat, le constructeur américain Lockheed Martin s'est engagé à conclure des affaires compensatoires pour près de trois milliards de dollars avec des entreprises en Suisse.

RUAG prévoit environ 100 personnes pour ce projet et s'est engagé à faire venir de Suisse romande 40% du personnel, écrit de son côté l'Office fédéral de l'armement. L'entreprise devrait en outre y investir quelque 100 millions de francs jusqu'en 2034. Ce point avait créé des inquiétudes en Suisse romande.

également interessant
 
 
 
 
 
 

La question des nuisances sonores, qui devraient augmenter, a aussi suscité la critique des communes autour de l'aérodrome de Payerne.

S
SDA