Pour 2022-2025, le Conseil fédéral avait demandé 4,35 milliards pour le transport régional, ce que le Parlement avait approuvé. Ce montant ne tenait pas compte des conséquences financières du coronavirus. Des suppléments à cet effet ont été demandés dans le budget.

Les 3,5 milliards demandés doivent permettre de répondre aux besoins financiers croissants du secteur tout en tenant compte des contraintes budgétaires de la Confédération, a indiqué le gouvernement dans un communiqué. L'enveloppe est en hausse modérée par rapport au budget 2025 de la Confédération.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Concrètement, elle permet notamment de financer de nouvelles extensions de l'offre, comme par exemple le nouveau concept d'offre ferroviaire pour le canton du Jura ou davantage de liaisons par bateau entre Lausanne et Thonon (F).

S
SDA