Saint-Gobain a «conclu un accord définitif» pour le rachat de l'entreprise, qui compte «environ 3000 employés» et 20 usines dans le monde, selon un communiqué.

Avec 35 autres acquisitions depuis 2021, «cette transaction constitue une nouvelle étape stratégique dans l'établissement de la présence mondiale de Saint-Gobain dans la chimie de la construction», avec un chiffre d'affaires théorique total pour ce secteur d'activité de «6,2 milliards d'euros dans 73 pays», précise le groupe français.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Fosroc est présent «particulièrement en Inde, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique» avec un chiffre d'affaires de 487 millions de dollars attendu en 2024, un bénéfice d'exploitation d'environ 91 millions de dollars et une croissance annuelle de 11% des ventes sur la période 2021-2024.

Il fournit à l'industrie du bâtiment notamment des additifs pour béton et ciment, des adhésifs et des produits d'étanchéité.

«Fosroc est une référence en Inde, un des pays les plus attractifs au monde pour la chimie de la construction, avec une croissance portée par un plan d'infrastructure ambitieux pour les prochaines décennies», se félicite Saint-Gobain.

Le groupe français a par ailleurs identifié «un fort potentiel de synergies», avec 54 millions de dollars «attendus d'ici la troisième année» après la transaction, notamment grâce à des économies sur les achats, les frais administratifs et les «coûts logistiques et de production».

S
SDA