Le marché automobile suisse a terminé le premier semestre 2024 légèrement dans le rouge. La raison est le recul du nombre de voitures de tourisme neuves mises en circulation au mois de juin, qui a baissé de 10% pour passer à 22'689 véhicules, indique mardi la faîtière Auto-Suisse dans un communiqué. Mais ce recul mensuel peut très bien s'expliquer par le fait que le mois de juin comptait deux jours ouvrables de moins qu'il y a un an.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Sur les six premiers mois de l'année, le nombre de nouvelles immatriculations a reculé de 2%. Depuis le début de l'année, 121'218 voitures neuves ont été mises en circulation en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein.

Néanmoins, la part de marché des propulsions alternatives a de nouveau augmenté au premier semestre 2024, pour atteindre 58,2%. En raison des conditions cadre insuffisantes pour la mobilité électrique, les véhicules électriques à batterie sont actuellement moins demandés qu'il y a un an.

S
SDA