«Prendre soin de son apparence influe directement sur son environnement et favorise les situations épanouissantes. Cela n’a rien à voir avec la plastique.» Nadia De Col le répète au quotidien dans son entreprise Style Strategy, qu’elle a fondée en 2018 à Genève. Elle y conseille une large clientèle: des politiciens, des médecins, des personnes en recherche d’emploi comme celles en fin de carrière.

«Les hommes et les femmes qui viennent me consulter sont souvent en phase de transition professionnelle. Ils ont compris l’impact d’une image alignée avec leur personnalité et désirent parfaire leur style.» Ancienne banquière privée, Nadia De Col s’est formée à Milan et à Paris, avant de se perfectionner grâce à une formation continue en psychologie de la mode à l’Université de Florence. «Savoir se vendre, valoriser sa marque personnelle ne fait pas du tout partie de la culture helvétique», dit cette spécialiste du style qui se bat aujourd’hui pour que sa profession soit davantage prise au sérieux. Selon elle, de nombreuses personnes négligent l’importance de l’image qu’elles dégagent, premier reflet de leur personnalité et de leur fonction professionnelle.

Loin d’être superficiel, l’enjeu consiste à trouver une cohérence entre ce que l’on est et l’image que l’on renvoie. De l’analyse de la silhouette à la couleur adéquate des vêtements, en passant par un audit de la garde-robe existante, Nadia De Col établit ainsi des programmes sur mesure (à partir de 280 francs la séance) pour créer la garde-robe idéale. Voici ses conseils.

Anzeige

1 - La cohérence pour rencontrer le succès

«J’ai rencontré dans un contexte professionnel un homme qui portait un jean troué avec un t-shirt à l’effigie d’un groupe de rock. Il dégageait l’image d’une personne dure au look peu crédible. En discutant avec lui, j’ai découvert qu’il était très humain et qu’il dirigeait une équipe de 400 personnes.»

Il suffit de quelques secondes pour se forger un avis sur une personne que l’on rencontre. Trouver la cohérence entre sa personnalité, ses aspirations et l’image qu’on renvoie participe directement au succès professionnel. Et cela passe d’abord par une prise de conscience de ce que l’on dégage.

2 - La couleur, la coupe et la matière

«Il ne suffit pas de mettre un costume ou une robe pour être habillé élégamment. Cela peut paraître logique, pourtant je constate souvent que de nombreuses personnes portent des vêtements à la mauvaise taille. Or cela a un véritable impact sur la crédibilité.» L’idéal est de constituer une garde-robe flexible, diversifiée et sans doublons. «Je me souviens d’un client qui avait une garde-robe uniquement composée de vêtements noirs. Il ne s’était pas rendu compte que le deuil avait autant impacté son image.»

3 - Organiser sa garde-robe

«Une de mes clientes cherchait des astuces pour être stylée sans y passer trop de temps. Cette envie d’efficacité revient régulièrement.» Avoir les pièces adéquates permet de choisir plus rapidement ses vêtements pour la journée. «L’idée n’est pas de s’orienter vers des tenues très travaillées et complexes, mais de trouver comment des éléments vestimentaires peuvent refléter l’unicité de la personne et dynamiser ses qualités.»

Selon l’experte, il ne faut également pas sous-estimer l’impact des accessoires et des détails: «Un bijou en toc ou un sac usé peuvent ruiner l’élégance d’une tenue.»

4 - Les faux pas à éviter

Les chaussures
«Il faut à tout prix éviter les semelles en caoutchouc si l’on veut être élégant. Pour les chaussures à talons, on évitera de choisir un modèle trop haut.»

Anzeige

Paraître «déguisé»
«Lorsqu’une personne ne se sent pas à l’aise dans un costume ou une jupe, il vaut mieux renoncer. Se forcer à porter un type de vêtement que l’on n’aime pas risque de donner un effet déguisé et non harmonieux.»

Les vêtements usés
«Il est important de vérifier fréquemment l’état de sa garde-robe. Cela permet d’écarter les vêtements défraîchis et d’éviter de porter un pantalon décoloré, une chemise dont le col ondule ou encore un pull qui aurait perdu sa forme initiale.»

Attention au marcel!
«Même en transparence, il ne faut pas laisser voir le marcel porté sous une chemise. Cela donne un côté désuet à la tenue.» ·