Encore quelques mois et tout le monde retrouvera le chemin du bureau. A condition que la campagne de vaccination se poursuive au même rythme et que nous restions immunisés contre de nouveaux variants à venir. Mais les salariés ne vont pas retrouver le train-train quotidien de 2019. L’univers de travail devrait être durablement modifié du fait de la pandémie et inclure de nouvelles règles de comportement. Quels sont les sujets de conversation tabous? Comment s’habiller pour le premier jour de retour au bureau?

Les premiers jours, la devise sera à coup sûr «sécurité avant tout»! Les règles de distanciation et les masques feront partie, pour quelque temps encore, des habitudes. Car les experts s’attendent à des effets plus durables du virus. «La discipline d’hygiène augmentera de manière générale», estime Susanne Abplanalp, coach en comportement à Thalwil (ZH). Elle donne un exemple: se serrer la main lors d’un repas au restaurant d’entreprise avant de saisir un sandwich ne sera plus acceptable à l’avenir.

Comme au Japon

Dans l’ensemble, le comportement face aux maladies se modifiera. Avant la pandémie, il était souvent normal d’arriver au bureau avec un rhume. Désormais, personne ne parcourra plus les couloirs en reniflant ni en accumulant des mouchoirs en papier sur sa table. Avec le télétravail, on soignera son rhume devant l’ordinateur à la maison. «Quiconque doit quand même passer au bureau portera un masque», prédit Susanne Abplanalp. Ce qui est déjà la règle au Japon se diffusera alors en Europe. Là-bas, par égard pour les collègues, le port du masque fait partie des us et coutumes depuis longtemps.

Lors des entretiens informels, il faudra faire preuve de tact ces prochaines semaines. Il n’est, par exemple, pas recommandé d’évoquer en détail ses dernières vacances de luxe aux Maldives. Cela pourrait être mal perçu par les collègues qui n’ont pas quitté leur domicile depuis un an. Gare aussi aux plaisanteries liées aux semi-confinements: il est possible qu’un collègue ait été gravement malade du Covid-19 ou ait même perdu un proche à cause du virus. Le sujet de la vaccination sera aussi particulièrement critique ces prochaines semaines. Pour Susanne Abplanalp, c’est même un interdit absolu au bureau. Se faire vacciner relève de la sphère privée et ne doit pas faire l’objet de débats au bureau, estime l’experte.

Le premier jour du retour au bureau, on évitera de se serrer la main, comme c’est du reste le cas depuis le début de la pandémie. A remplacer par un contact du coude ou du poing. Reste que la plupart des experts estiment que, à long terme, on se serrera de nouveau la main. Ce geste est un instinct ancestral, cela fait tout simplement partie de la culture, constate Hanspeter Vochezer, coach en étiquette du monde des affaires à Küsnacht (ZH). A Gibraltar, par exemple – où 95% de la population est vaccinée –, les gens se saluent de nouveau naturellement dans la rue en se serrant la main.

La "nouvelle normalité"

Et qu’en est-il du code vestimentaire? La tendance casual qui régnait déjà avant la pandémie se poursuit, mais elle a ses limites. Les tenues dépenaillées qui triomphaient en télétravail ne feront plus l’affaire. A en croire les chroniqueurs de mode, le style post-Covid-19 sera certes confortable, mais pas négligé. Pour les femmes, les pantalons sont plus larges et les talons plus bas. Les costumes des hommes se feront plus confortables.

D’ailleurs, contrairement à ce que l’on croit, le vêtement business classique n’a pas été victime de la pandémie. L’an dernier, des tailleurs sur mesure comme Saman Amel, à Stockholm, et Thom Sweeney, à Londres, ont réalisé des chiffres d’affaires record. «L’habillement doit être accordé à l’âge, à la fonction et à l’entreprise», résume le coach Hanspeter Vochezer. Dans les fonctions dirigeantes, le costume-cravate reste de rigueur. «Y compris en
visioconférence.»

Un comportement poli au bureau passera aussi par le fait de penser aux collègues restés à la maison à l’avenir. Car nombre de collaborateurs poursuivront le télétravail à temps partiel ou à plein temps. Afin qu’aucune tension ne surgisse entre ceux qui sont au bureau et ceux qui restent chez eux, il faudra notamment que chaque réunion se déroule en visioconférence pour que les collègues distants puissent y être intégrés. Il se peut donc très bien que des collaborateurs soient réunis en salle de conférences et échangent néanmoins via leur laptop. Ce sera la «nouvelle normalité».

Conseils

  • Echange informel: évitez les conversations sur les vaccins, surtout avec des collègues que vous connaissez peu. La politique de vaccination est de la compétence de l’entreprise, le reste relève de la sphère privée.
  • Tenue: portez une tenue de bureau soignée, pas le sweat-shirt du télétravail!
  • Maladie: en cas de refroidissement, restez systématiquement à la maison ou portez un masque si vous devez aller au bureau.
  • Salutations: évitez dans tous les cas de serrer des mains.
  • Intégration: intégrez tous les collègues en télétravail à ce qui se passe dans l’entreprise. Demeurez courtois dans les échanges. Il y a trop de gens qui élèvent la voix dans les visioconférences.