Destinés à l’ensemble des entreprises de la région Riviera-Lavaux, les Mérites de l’économie récompensent celles qui, par leurs initiatives, leur énergie et leur engagement, contribuent à stimuler l’économie régionale. Au cours de l’été, près d’une cinquantaine de dossiers de candidature ont été analysés par les membres des différents jurys constitués pour l’occasion par l’association Promove, organisatrice de l’événement.

Cette édition des Mérites a pu être maintenue grâce au soutien de ses partenaires historiques: la Banque cantonale vaudoise et la Vaudoise Assurances. En plus de la visibilité offerte, l’objectif des Mérites est de remettre au lauréat de chaque catégorie un prix qui a du sens pour son entreprise et qui contribue concrètement à soutenir son activité. La valeur totale des différentes dotations a dépassé cette année les 50 000 francs. Portraits.

La Confrérie des Vignerons de Vevey/La Fête des Vignerons
Lauréat catégorie Rayonnement

Vénérable institution dont l’origine se perd dans la brume des siècles, la Confrérie des Vignerons est l’organisateur de la Fête des Vignerons de Vevey. Inscrite par l’Unesco au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2016, cette tradition vivante honore le travail des vignerons-tâcherons de Lavaux et du Chablais vaudois.

Anzeige

Si la réalisation et la mise en valeur de cette imposante célébration représentent une part considérable de l’activité de la Confrérie, qui compte un peu moins de 2000 membres, le but premier de la société est d’encourager et de promouvoir la bonne culture de la vigne. A cette fin, elle organise trois visites annuelles dans les domaines viticoles des propriétaires qui lui confient cette tâche. Au cours de ces visites, le travail des vignerons-tâcherons est évalué et noté.

Tous les trois ans, le classement obtenu à partir de ces notes donne lieu à une cérémonie au cours de laquelle des récompenses sont distribuées aux vignerons. «Les propriétaires de vignes peuvent ainsi s’assurer que le travail est bien fait. Le processus d’évaluation est ancestral, mais dans sa logique, il reste extrêmement moderne», souligne François Margot, abbé-président de la Confrérie des Vignerons. Cette cérémonie est appelée Triennale. Une fois par génération environ, elle prend une ampleur exceptionnelle pour donner la Fête des Vignerons.

En 2019, la dernière édition de la Fête des Vignerons a réuni près de 5500 figurants et un millier de bénévoles de la région qui ont réalisé un spectacle exceptionnel suivi par quelque 375 000 spectateurs. La Fête des Vignerons est l’événement culturel suisse ayant généré la plus forte couverture médiatique en 2019, avec notamment de nombreux articles dans de prestigieux médias internationaux. Grâce à cette notoriété, la région et la ville de Vevey, en particulier, ont figuré parmi les classements des destinations phares de l’année. Durant les trois semaines de festivités, la Fête des Vignerons a ainsi attiré à Vevey plus de 1 million de visiteurs et spectateurs.


Depsys
Lauréat catégorie Impact

file7do426qylzr18epd9gi1
De g. à dr.: Rachel Perroud, responsable régionale PME Riviera, Michael De Vivo (Depsys) et Bernard Schmid, directeur de Promove.
© Céline Michel
Anzeige

Fondée en 2012 et située à Puidoux, Depsys est spécialisée dans le marché de l’énergie. Elle permet aux gestionnaires de réseaux électriques de distribution de faire évoluer leurs opérations grâce à la technologie numérique. La vision de Depsys est celle d’une offre énergétique abondante et durable, alimentée par des réseaux électriques résilients, flexibles et efficaces. Aujourd’hui, cette vision est entravée par une visibilité limitée, des données manquantes et une compréhension incomplète des performances des réseaux.

En effet, le réseau électrique actuel a été créé à la fin du XIXe siècle. Il fonctionne avec des centrales de production et un réseau de câbles. Aujourd’hui, les derniers kilomètres sont encore souvent vides de technologie. «Or, c’est là que viennent se brancher toutes les applications «smart» pensées pour la transition énergétique, explique Michael De Vivo, CEO de Depsys. C’est un problème pour les opérateurs, qui ont une visibilité restreinte en cas de panne.» Depsys veut contribuer à lever ces barrières.

Anzeige

Pour ce faire, Depsys a développé GridEye, une plateforme de contrôle évolutive «en temps réel» pour la gestion d’un réseau électrique, comportant des capteurs et des actionneurs intelligents répartis sur le réseau, programmés pour mesurer, analyser et communiquer des informations en provenance du terrain.

Depsys couvre aujourd’hui 70% du marché romand, tout en étant présente dans une dizaine de pays à travers le monde. L’entreprise, qui emploie une quarantaine de collaborateurs, a obtenu le label Scale Up Vaud. En 2019, la société a levé 13,2 millions de francs auprès de BNP Paribas et SET Ventures, lui donnant l’opportunité de croître à l’international. «La croissance est dans notre ADN», conclut Michael De Vivo.»


Le Duo Créatif
Lauréat catégorie Proximité

file7do42782sxwxc0csbt0
Nadège Bonzon et Patrick Bovon, tous deux natifs de la Riviera, incarnent Le Duo Créatif.
© Céline Michel
Anzeige

Tous deux natifs de la Riviera et passionnés de pâtisserie, Nadège Bonzon et Patrick Bovon ont créé leur entreprise en 2014, à Chailly-Montreux. C’est avec l’aide de leurs familles, de deux apprentis et d’un employé qu’ils effectuent leurs premières années en tant que jeunes entrepreneurs. «Le magasin était un peu excentré, mais nous étions convaincus que les gens se déplaceraient pour les bonnes choses», souligne Nadège Bonzon. Pari gagné, le succès est vite au rendez-vous. Après trois ans d’activité, le local est déjà trop petit pour répondre à la demande croissante.

En 2017, les deux entrepreneurs reprennent donc la boulangerie Fredy, située à La Tour-de-Peilz. Aujourd’hui entourés d’une équipe de 20 personnes, ils peuvent laisser parler leur créativité et leur savoir-faire. La transmission du métier est aussi très importante pour eux, c’est pourquoi ils forment chaque année de nouveaux apprentis.

Anzeige

Depuis plus de six ans, Le Duo Créatif réalise ses créations en se basant sur les «trois E», esthétique, équilibre et émotion, tout en privilégiant les produits de saison et de qualité proposés par des artisans locaux. «Notre ambition est de créer de l’émotion en faisant découvrir une pâtisserie fine, artisanale mais aussi diététique, sans trop de sucre», précise Nadège Bonzon.

Dans leur magasin, les deux pâtissiers proposent un large choix de produits gastronomiques tels que du chocolat de différentes origines, de nombreuses pièces salées pour des repas et des apéritifs dînatoires, des viennoiseries, des panettones ainsi que du pain au levain avec des farines régionales. Quelque 4 tonnes de chocolats, 65 000 pâtisseries, 7000 panettones et cakes de voyage sont écoulés chaque année.

Nadège Bonzon et Patrick Bovon ont aujourd’hui atteint leur rythme de croisière. «A l’avenir, nous ne souhaitons pas forcément nous agrandir en ouvrant de nouveaux magasins. Notre but est surtout de conserver la qualité de notre service et de maintenir une offre originale et exclusive dans la région.»

Anzeige

Droople
Lauréat catégorie Entreprendre

Née en 2018, Droople est une start-up active dans le domaine de la gestion de l’eau. Elle a pour but de permettre le monitoring et le contrôle à distance des équipements fonctionnant avec de l’eau, qui sont «hors radar», tels que les systèmes de traitement de l’eau ou les appareils sanitaires (estimés à 36 milliards dans le monde). «Ces équipements sont encore largement déconnectés du monde digital. Nous sommes donc aveugles lorsqu’il s’agit d’évaluer leur état de santé», explique Ramzi Bouzerda, fondateur et CEO de Droople.

La jeune pousse de Puidoux propose une solution clés en main aux fabricants et aux prestataires de services de maintenance, en fournissant le matériel et une plateforme de gestion développée par son équipe. Cette innovation digitale permet de prévoir la maintenance des équipements, de prolonger leur durée de vie et de réduire le gaspillage d’eau et d’énergie.

Anzeige

La solution de Droople modernise les points de consommation d’eau, soit avec un module de communication, soit avec des capteurs de débit intelligents en instance de brevet. Ceux-ci mesurent le débit, la température, la pression et la dureté de l’eau. Ils communiquent ensuite sans fil avec la plateforme digitale pour offrir des tableaux de bord, des analyses d’actifs et des prévisions, rendant ainsi possible une maintenance prédictive. «Selon les équipements et systèmes d’exploitation, notre solution permet de réduire d’environ 30% les coûts de maintenance, et de 20 à 30% la consommation d’eau et d’énergie», assure Ramzi Bouzerda.

L’entreprise, qui emploie six personnes à Puidoux, produit sa technologie en Suisse. Sa solution couvre actuellement 150 points de consommation d’eau dans tout le pays. Droople est présente aussi en Angleterre, et s’apprête à conclure un partenariat avec un fabricant japonais. Grâce à de nouveaux financements, la start-up compte déployer sa technologie sur quelque 1000 équipements au premier trimestre 2021.

Anzeige