Aller au contenu principal
Une maison solaire à Fribourg. Lauréate à Denver.
Une maison solaire à Fribourg. Lauréate à Denver.

Leur maîtrise du solaire permet aux étudiants romands de décrocher la lune

Ils n’avaient qu’un seul objectif, celui de décrocher la lune. Et bien, le pari est réussi pour les étudiants des hautes écoles romandes (EPFL, HEIA-FR, UNIFR, HEAD) qui, unis, ont remporté le premier prix au Solar Decathlon de Denver, un concours universitaire organisé par le Département américain de l’énergie. La Swiss Team a présenté le projet NeighborHub, une maison de quartier solaire conçue à Fribourg.

Doté de 4,2 millions de francs de budget issu des secteurs public et privé, le projet suisse disposait de la plus grosse enveloppe de la compétition. 250 étudiants ont collaboré à cette aventure pendant près de trois ans et 44 ont fait le déplacement aux Etats-Unis. Les 11 maisons solaires en compétition étaient jugées sur la base de dix critères pouvant rapporter chacun 100 points.

La Swiss Team a obtenu 872 points (sur un maximum de 1000), devançant ainsi les universités de Maryland (822) et de Berkeley/Denver (807). L’équipe suisse n’a pas hésité à prendre des risques puisqu’elle était la seule à présenter une maison de quartier plutôt qu’une maison individuelle, mais le pari a payé. Pour Maryline Andersen, professeure à l’EPFL, «cette maison incarne le futur de l’habitat durable». Une partie des 300 000 dollars décrochés pour le premier prix servira à remonter le NeighborHub sur le site de Bluefactory à Fribourg le printemps prochain.